Lego : un succès retentissant pendant la crise du Covid-19

2022 aura été une année faste pour le fabricant de jeu de construction Lego. Et pour 2023, il annonce déjà plusieurs projets ambitieux, notamment la réduction de son empreinte carbone en se tournant vers les matériaux « verts » ou bien recyclés. Par ailleurs, même si le parcours est semé d’embuches, Lego veut à tout prix se digitaliser.

Davantage de plastiques recyclés

Parmi les grands projets de la société Lego, le plus important est surement celui qui touche à l’environnement.

Alors que les briques fabriquées à partir de cannes sucre ne sont pas encore totalement au point et ne constituent que 2 % de la production totale, le plastique reste la solution la plus viable pour réduire l’empreinte carbone de Lego.

Il faut savoir que le Numéro 1 mondial du jouet consomme en moyenne 133 000 tonnes de plastique par an. L’idée est désormais de collecter du plastique usagé et de les recycler pour la fabrication des futurs jouets.

D’après les explications de Tim Brooks, vice-président du développement durable chez Lego,

Une bouteille en plastique d’un litre permet de fabriquer jusqu’à 10 briques.

D’excellents résultats financiers

Lego ne fait pas que montrer de la résilience. L’entreprise affiche aujourd’hui une santé économique éclatante.

Ses ventes sont en train d’atteindre des sommets inédits. 2021 était déjà une année charnière, avec un chiffre d’affaires avoisinant les 7,43 milliards d’euros, soit une hausse de +27 % par rapport à l’année précédente.

Pour 2022, le célèbre fabricant de jouets semble avoir observé la même dynamique et tout porte à croire que l’entreprise a bouclé l’exercice en faisant encore tomber des records, notamment en termes de ventes.

Une digitalisation plutôt compliquée

Il existe tout de même un domaine dans lequel Lego semble aujourd’hui rencontrer quelques « difficultés ». Souhaitant se digitaliser pour rester compétitif, Lego se heurte à des freins.

L’entreprise serait bien inspirée de faire appel à un prestataire externe pour mener à bien cette transition.

Elle peut, par exemple, se tourner vers une société de portage salarial France qui lui fournira un prestataire ayant les compétences nécessaires pour piloter sa transformation digitale.

Noter cette page