Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Transformation digitale : quel impact concret pour les dirigeants et salariés ?

La société de service numérique (CSC) est à l’origine d’une étude intitulée « Le Baromètre de la Transformation Digitale » et a interrogé de nombreux dirigeants sur les impacts du digital en termes de stratégie de développement, de positionnement de leur organisation et de développement d'une culture digitale auprès de leur clientèle.

Baromètre de la Transformation Digitale - CSC

Le digital pénètre tous les secteurs d’activité

Si le digital impacte en particulier certains domaines, c’est bien l’ensemble des secteurs d’activité qu’il touche. Ainsi, 89% des personnes interrogés estiment que l'impact du digital au sein de leur secteur d'activité est important, voire très important pour 65% d'entre eux. Ce chiffre atteint même 100% pour les secteurs transport, tourisme & loisirs, industrie et iT & high tech.

Dès lors, le développement du digital, qui bouleverse les modèles tant opérationnels qu'organisationnels, force les organisations à muter. 

Vers l’adoption de nouveaux Business models 

Cette mutation nécessaire des entreprises passe principalement par une redéfinition de leurs business models. 

L’étude SCS nous apprend que plus de la moitié des organisations privilégient une évolution de leur modèle axée sur le développement de nouveaux services. Ce choix permet à l’entreprise de créer de la valeur ajoutée sur des domaines qui étaient auparavant hors de leur coeur de métier tout en préservant leur modèle opérationnel existant.

Une nouvelle expérience client 

Les nouvelles attentes des clients portées par le digital représentent un véritable changement de paradigme pour les entreprises, avec notamment une accélération de l’ouverture vers l’extérieur et une généralisation du temps réel. 

Le digital impose aux entreprises d’offrir à leurs clients des expériences cross-canal homogènes et fluides, fondées sur les usages, en tout lieu et à tout moment et sur n’importe quelle devise. Cette distribution nouvelle nécessite une transformation profonde de l’architecture opérationnelle et organisationnelle de l’entreprise. 

La relation entre l’entreprise et son client a aussi du être redéfinie. Ainsi sur le modèle des géants du web, de nombreuses entreprises ont introduit le concept de « continuons delivery » permettant d’améliorer leur produit de façon permanente et de mettre à la disposition de leurs consommateurs de nouvelles fonctionnalités. 

Les salariés encore trop peu socialisés au digital

Face à la révolution digitale, les salariés de l’entreprise sont en réalité les premiers a être concernés par ces changements. Une étude TNS Soffres intitulée « La transformation digitale en entreprise » a d’ailleurs montré à quel point les salariés étaient particulièrement conscient de l’enjeu du numérique au sein de l’entreprise. En effet selon cette étude, 63% des salariés considèrent que le digital aura un impact très fort sur leurs fonctions ils sont 48% des a penser que le digital a déjà eu un impact significatif sur leurs fonctions. 

Les salariés ne se sentent pourtant pas suffisamment prêts et armés pour affronter ce bouleversement dans leurs habitudes de travail. Il ne sont en effet que 27% à se sentir tout à fait à l’aise avec les nouvelles pratiques digitales. Ce chiffre montre à quel point la formation des employés aux nouvelles technologie devra être accentué.

Chacun l’aura compris, la révolution digitale n’a pas fini d’imposer aux entreprises de se remettre en question. Ce besoin d’adaptation rapide pour l’entreprise peut trouver sa solution dans le mécanisme du portage salarial.

 

Vous pouvez consulter le baromètre de la Transformation Digitale du CSC sous ce lien.

Laisser un commentaire