Le leadership humaniste ? c’est un petit ouvrage qui vient de sortir aux éditions Guy Trédaniel, préfacé par Pierre Bellon (cf photo ci-dessous), président d’honneur de Sodexo et écrit par Nathalie Rodary (cf photo ci-dessous), rempli de sagesse et de bon sens. À tel point que l’on se demande comment nous en sommes arrivés à l’exact opposé, ici et ailleurs ? Où est donc passé notre #humanisme ? et, par extension, notre #leadership ?

Histoire de l’auteur

L’auteur s’est intéressé à l’éveil spirituel, dès son plus jeune âge. D’où ces pages d’une maturité évidente. Nathalie Rodary découvre le bouddhisme et part à la rencontre du Daläi-Lama, de Matthieu Ricard, d’Aung San Suu Kyi avant de se consacrer aux autres. Elle créée deux entreprises et aujourd’hui, experte en leadership et en transformation, accompagne de nombreuses organisations sur le chemin de la conscience. Elle entend « remettre l’humain au cœur » : telle est sa vocation humaniste. Sauf que, cela devient galvaudé. Tout le monde veut « remettre au cœur l’humain ». L’humain au cœur de tous les dispositifs, de tous les débats, de tous les échanges, de toutes les visions stratégiques, institutionnelles, industrielles, culturelles et à force, on n’y croit plus. C’était sans compter sans Nathalie Rodary qui commence par donner du sens à cette formule, à la ramener à ce qu’elle représente : l’âme humaine. « Les cris du corps (individuel ou social) sont les messages de l’âme. » « Nous sommes huit milliards d’êtres humains et n’avons encore que faiblement déployé notre humanité -en d’autres termes, notre lumière – pour l’offrir au monde. »

Réflexion de l’auteur

Ainsi, nous nous sommes fourvoyés : « La transformation en cours n’est pas digitale. » car le digital n’est qu’un moyen. Alors quelle est la seule voie possible ? « Le progrès des consciences », cet « état de présence au monde », « la présence d’esprit ». « Aujourd’hui, le mental (l’intellect) devient omniprésent dans nos vies comme de petits vélos dans nos têtes qui ne nous lâchent plus, et tournent et tournent, et nous polluent l’esprit. Du coup, nous tournons en rond. » Face à cet épuisement individuel et collectif, il s’agit de « sauter », une démarche qui ne peut se révéler que radicale et « Ce saut concerne la conscience ».

« Un nouveau monde ne se crée jamais sur des réformes, mais à partir d’une feuille blanche (…). » Les ré-formes s’opposent ainsi à la trans-formation nécessaire. Les références et les exemplarités sont légion, d’Eckhart Tolle à Siddharta Gautama, en passant par Rabelais ou Gabrielle Chasnel, et toutes portent le même message, celui d’une incarnation dans le temps présent, ici et maintenant, tous ensemble, une « unité âme-esprit-corps », tout à fait différente de l’uniformité ambiante. Le mal à combattre est « l’ego », source d’illusion, et la « dualité », c’est-à-dire « l’incohérence de nos systèmes de pensées, d’organisation et de croyances, véritables carcans. »

Contenu du livre

Nathalie Rodary explique en près de 200 pages courtes et pragmatiques que « Dans ce nouveau monde, la force spirituelle est l’élément essentiel. Ainsi l’ego (le mental) est remis à sa juste place, il redevient au service de l’esprit, ce qu’il a toujours été destiné à être : le serviteur de mise en forme (matérielle) au service de l’intention (immatérielle). Ainsi la tête (l’esprit) se remet à commander aux membres, condition essentielle à l’alignement et au retour de la cohérence. » C’est ainsi que « La conscience de Soi offre la confiance en Soi et notre dignité. »

« Être humaniste n’implique pas d’être dans le social ou l’humanitaire, mais c’est être et agir pour le progrès des individus. (…) Être humaniste est mondial. » Il est donc question de l’humanité qui nous relie les un-e-s aux autres. Et c’est cela qu’on attend désormais des leaders humanistes : de relever ce saut quantique, de nous révéler dans la conscience donc dans la lumière : de nous éveiller. « Le leadership est qui vous êtes, c’est une dimension au cœur. La transformation, c’est comment être. Le management, c’est comment faire. »

À la fin, une série de questionnements sages forment cet appel à la conscience pour celles et ceux qui se reconnaissent, invités à rejoindre www.leadership-humaniste.com : et si c’était vous ?

Nouveau Monde cherche Nouveaux Dirigeants. Leadership humaniste. Nathalie Rodary.

Éditions Guy Trédaniel . 192 pages. 17 euros.

 

Rédacteur : Isabelle Kévorkian

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *