Saga de la communication digitale : Episode 3

En tant que consultant autonome ou freelance, vous cherchez sûrement des solutions pour attirer des prospects ciblés pertinents pour votre activité. Il existe une manière dynamique de développer votre réseau sur LinkedIn : la création d’un groupe !

 Le groupe LinkedIn : une ressource riche à exploiter

3 raisons de créer un groupe sur LinkedIn 

Pour vous consultant, la création et l’animation d’un groupe sur LinkedIn présente de nombreux avantages.

1. Un environnement propice pour dialoguer

Le groupe LinkedIn traitera de sujets cadrés, en rapport avec votre activité. Cela offre un espace pertinent pour dialoguer sur votre cœur d’activité. De ce fait, c’est un excellent moyen pour montrer votre expertise dans les domaines abordés sur le groupe.

Il s’agit aussi de maintenir des échanges de qualité tout en apportant des réflexions / du contenu à valeur ajoutée.

2. Toucher des membres non issus de votre réseau

Avec le groupe LinkedIn, vous allez pouvoir contacter des personnes en privé, prospects qui ne sont pas issus de votre propre réseau. En effet, ces gens peuvent adhérer à l’idée du groupe mais ne pas être en relation directe avec votre profil professionnel.

Ainsi, vous augmentez votre réseau professionnel sans avoir à faire d’efforts. Les personnes de votre groupe viendront à vous si elles se reconnaissent dans vos idées, votre démarche…

3. Multiplier les fenêtres de visibilité

En créant un groupe LinkedIn, vous vous offrez la possibilité d’apparaître dans divers endroits sur la plateforme, notamment dans le flux d’actualités.

Créez votre compte et alimentez-le !

Étape 1 : la création de votre groupe LinkedIn

La procédure de création est simple. Cliquez sur « produits » en haut à droite de l’écran d’accueil. Ensuite, cliquez sur « groupes » et « nouveau groupe ». Il vous faut maintenant renseigner les données habituelles : la description, les règles, les paramètres de confidentialité… tout en préparant un visuel attractif (le bandeau également appelé image de couverture). Jouez la touche graphique en insérant votre logo (60 X 60 pixels) tout ceci confère de la crédibilité à votre groupe.

Veillez à le nommer de manière pertinente : des mots-clés doivent être mis pour attirer votre cible. Évitez d’appeler votre groupe comme vous, par exemple : « Calvïn Poujol » ou encore « Calvïn Poujol – Consultant en marketing digital » dont ce dernier serait plutôt destiné à une page qu’un groupe. Et surtout, ne bombardez pas les membres de messages publicitaires.

Remplissez soigneusement la rubrique « à propos » en gardant à l’esprit les mots-clés de votre secteur pour aider au référencement.

Enfin, veillez à encadrer les discussions du groupe en rappelant les règles du savoir communiquer ensemble : les membres perdant leur légitimité pourront se voir bannis.

Étape 2 : faites vivre le groupe

Avant toute promotion du groupe, mieux vaut commencer à l’alimenter. Un groupe vide de discussions ou d’articles pourrait freiner des membres potentiels. Misez sur du contenu pertinent pour votre audience cible.

Commencez par diffuser des articles à forte valeur ajoutée comme ceux traitant des tendances nouvelles du marché. Idéalement, postez deux fois par semaine pendant quelques semaines avant de lancer votre opération de promotion massive du groupe.

Étape 3 : commencez à inviter des personnes

Maintenant que vous avez commencé à partager des articles en lien avec le travail d’un consultant digital, par exemple, vous pouvez lancer des invitations. Si vous avez créé un groupe classique, votre audience découvrira votre espace de discussion en :

– Etant invitée directement depuis votre carnet d’adresses LinkedIn ;

– Etant invitée par d’autres membres du groupe ;

– Saisissant des mots-clés en rapport avec votre activité.

Une fois que les premiers membres sont présents, vous pouvez enchaîner sur une communication plus globale en partageant le lien du groupe sur vos autres réseaux sociaux ou en l’ajoutant dans la signature de vos mails.

Etape 4 : la gestion

Gérer un groupe LinkedIn demande de s’acquitter de deux tâches essentielles :

– Valider / refuser les demandes d’intégration ;

– Lire les publications présentes sur le groupe afin de vérifier que le cadre est bien maintenu. Tout ce qui enfreint les règles devra être supprimé.

Si vous manquez de temps pour veiller à la cohérence de la ligne éditoriale de base, vous pouvez nommer un coadministrateur pour vous épauler ; Pour cela, cliquer sur « membres », choisissez la personne et cliquez sur les trois petits points -> « nommer en tant qu’administrateur ».

Vous savez désormais gérer un groupe LinkedIn à la perfection.

Des questions ? Comme toujours, n’hésitez pas à commenter cet article en bas de page (ci-dessous). Je prendrai soin de vous répondre dans les meilleurs délais.

Notre saga hebdomadaire de la communication digitale se poursuit dès mardi prochain avec un nouveau thème abordé !

Cet article a été rédigé par un consultant ITG !

Calvïn Poujol est consultant en transformation digitale et formateur en communication digitale. Il intervient dans un contexte d’accélération de visibilité d’une marque sur la toile ou d’une entreprise notamment dans la relation client. Lisez son témoignage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *