De plus en plus d’actifs choisissent le travail en freelance. Le portage salarial leur offre un cadre sécurisant pour se lancer.

portage-salarial-independants

Cette forme d’emploi en plein essor combine l’indépendance de l’entrepreneur et la couverture sociale du salarié. De plus, elle permet aux indépendants de mener de front plusieurs missions et de capitaliser leur expérience professionnelle.

Les multiples avantages du portage salarial pour les travailleurs indépendants

Si les professions intellectuelles et les cadres sont les plus nombreux à franchir le pas et exercer leur activité en tant qu’indépendants, des milliers d’autres songent à sortir du cadre du salariat classique. Pour preuve, les demandes de bilans de compétences ont augmenté depuis le début de la pandémie. Si la reconversion professionnelle est parfois subie, beaucoup la choisissent pour diverses raisons :

  • Envie d’exploiter toutes leurs compétences et forces au lieu de rester dans l’hyperspécialisation.
  • Besoin d’autonomie sans hiérarchie.
  • Recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Le portage salarial répond à toutes ces exigences. Le travailleur trouve ses missions, négocie ses honoraires et les modalités pratiques directement avec le client. C’est une opportunité pour lui d’enfiler différentes casquettes et d’avoir une expérience riche et variée. Comme il organise librement son temps, il est flexible et peut s’adapter à ses impératifs familiaux.

Il n’est pas nécessaire de créer une structure juridique, il suffit d’approcher une entreprise de portage salarial (EPS) qui établit un contrat de travail pour le consultant. Cette dernière se charge des démarches administratives et fiscales, de la facturation, du recouvrement et en contrepartie, prélève une commission sur le chiffre d’affaires généré par le porté. Ce dernier réalise ses prestations et reçoit un salaire.

De plus, la signature du contrat avec la société de portage lui donne le statut de salarié et la protection sociale qui va avec (prévoyance, complémentaire santé, retraite, chômage). C’est un atout majeur par rapport aux autres statuts micro-entrepreneur. De plus, le dispositif est synonyme de stabilité professionnelle, ce qui rassure les créanciers et les banques lors de la souscription d’un crédit notamment (avec bulletin de paie à la clé).

Le statut idéal pour diversifier les expériences et développer ses compétences

En tant que salarié, le travail en portage salarial bénéficie du droit à la formation et dans le cadre du plan de développement des compétences, les coûts sont intégralement supportés par l’entreprise porteuse. Celle-ci y trouve également son compte puisqu’une expertise renforcée aide les salariés portés à décrocher plus de missions et à accroître leur chiffre d’affaires. La définition des besoins en formation fait partie de l’accompagnement humain qu’elle prodigue.

Ils peuvent également rejoindre des collectifs dans leur domaine pour éviter l’isolement, partager des expériences, et faciliter la recherche de missions.

Seul bémol, le montant des charges est élevé, entre la commission de la société, l’impôt sur le revenu et les cotisations sociales, et cela se répercute sur le taux journalier proposé aux clients. Malgré cela, ces derniers apprécient la formule, qui leur garantit des prestations de qualité sans avoir à recruter un expert à plein temps.

Noter cette page