La 60ème édition du baromètre des TPE a été publiée le 24 novembre dernier et ses résultats sont pour le moins inquiétants.
Selon l’enquête de conjoncture trimestrielle réalisée par l’IFOP pour le compte de Fiducial auprès des Très Petites Entreprises leur moral et la situation de l’emploi se dégradent à nouveau après une courte embellie au trimestre précèdent.

moral des TPE

Tous les indicateurs rechutent

Tous les indicateurs mesurant l’emploi et le moral qui s’étaient redressés au mois de juillet replongent. C’est ainsi que sur le domaine de l’emploi, si les secteurs de l’industrie (+3) et du commerce (+5) connaissent un regain de recrutement, les domaines de l’hôtellerie (-5) et des services aux particuliers (-7) connaissent une période difficile.
Ainsi, s’il demeure des domaines dans lesquels il y a un bon niveau de créations de postes, ces performances sont cependant contrariées par un nombre de suppressions de postes encore important.

Le moral dans les chaussettes

Le niveau de moral des chefs d’entreprise est l’autre élément particulièrement préoccupant de ce baromètre des TPE. Ainsi 79% (+8 points) des chefs d’entreprise demeurent pessimistes sur le climat général des affaires en France. De la même manière, 53% d’entre eux se montrent négatifs pour leur propre activité, soit 4 points de plus par rapport au précèdent trimestre.
Enfin, la confiance accordée au gouvernement Valls s’érode à nouveau de 4 points et s’établie à 19%.
Alors que les chiffres du chômage pour le mois d’octobre 2015 se sont montrés très mauvais, ce baromètre est un indicateur venant assombrir à nouveaux l’espérance de l’inversement de la courbe du chômage.

Lien : http://www.fiducial.fr/Barometre-des-TPE

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour bien s'informer