Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Emploi : le point sur la situation avant une rentrée 2015 qui s'annonce déterminante

A l’heure de la rentrée, le taux de chômage dans des pays comme l'Espagne n’a jamais été aussi bas depuis 5 ans, alors qu'en France le Ministre chargé du Travail quitte son office sur fond de polémique sur les méthodes de calcul.

Alors, qu'en est-il réellement de la situation du chômage en France ?

Un chômage stabilisé pour le mois de juin 2015

Les derniers chiffres analysés concernent juin 2015. Ces derniers montrent une quasi stabilité du nombre de chômeurs en France. Ce mois plus favorable s’inscrit cependant dans une hausse annuelle de 4,7% ce qui représente environ 158 000 chômeurs supplémentaires.

Le mois de juin enregistre donc tout de même un nouveau record avec 3 553 500 demandeurs inscrits dans la catégorie A (sans aucune activité professionnelle dans le mois) en France métropolitaine.

Si l’on regarde les chiffres publiés par Pôle Emploi avec un peu plus de détail, on peut observer que pour les jeunes de moins de 25 ans, le nombre de demandeurs a diminué de 1,1 % au mois de juin, alors qu'il accuse une hausse timide de 0,1 % chez les demandeurs âgés de 25 à 49 ans.

En revanche, les plus de 50 ans souffrent d'une nouvelle hausse de 0,6 % au mois de juin (+8,5 % par rapport à juin 2014).

Ainsi au total, le chômage concernerait 5 397 400 personnes (à la fin du mois de juin) et 5 703 000 personnes avec les Dom.

Une nouvelle méthode de calcul qui fait polémique

L’annonce de cette relative stagnation des chiffres du chômage en France aurait du être accueillie avec enthousiasme au sein de la classe politique. Cependant, les nouvelles méthodes de calculs, « plus complètes » selon le Ministère du travail, n’ont pas manqué de créer la polémique.

Ainsi, là où certains y voient une optimisation des calculs, d'autres au contraire y voient une manipulation. Le ministre du Travail, François Rebsamen, a lui même reconnu que sans la nouvelle comptabilisation des demandeurs d'emploi, ceux-ci auraient augmenté de façon équivalente à celle des mois précédents.

Chacun l’aura compris, la guerre des chiffres du chômage n’a pas fini de passionner le débat politique. C'est pourtant dans les faits et la réalité quotidienne que les français attendent des améliorations. La transformation du marché de l'emploi, l'émergence du travail indépendant et les ruptures numériques sont tout aussi impactantes sur la situation.

La rentrée 2015 promet déjà d’être déterminante sur le terrain de l’emploi…

Laisser un commentaire