La réorientation professionnelle est une excellente alternative pour trouver un métier qui correspond exactement à ses aspirations. Avec l’aide d’un coach carrière ou en suivant les formations adéquates, il est plus facile d’intégrer une nouvelle entreprise. Il suffit de faire preuve de discipline avec une bonne motivation. Néanmoins, il faut toujours s’assurer que le nouveau poste offre une meilleure rémunération.

Il n’est pas toujours facile de trouver exactement le métier qui correspond à ses aspirations. En effet, les offres de travail répondent rarement aux besoins des demandeurs d’emploi. C’est pourquoi certains salariés choisissent de se reconvertir dans une autre voie après plusieurs années au sein d’une même entreprise. Toutefois, ce type de décision ne doit jamais se prendre à la légère. Cela nécessite une mûre réflexion afin d’éviter les erreurs qui peuvent bouleverser totalement la vie professionnelle. Une remise en question est nécessaire pour ne pas se tromper dans le choix d’une réorientation professionnelle. Cet article apportera des conseils à ceux qui recherchent de nouvelles opportunités.

L’étape de remise en question avant réorientation professionnelle ?

Une réorientation professionnelle peut s’effectuer à tout moment selon les besoins du salarié. Désormais, il est rare de trouver un employé qui travaille dans une seule entreprise jusqu’à la retraite. Outre les questions financières, le besoin d’épanouissement est de plus en plus fort. Ce qui explique pourquoi certains salariés recherchent régulièrement de meilleures opportunités.

Si la mentalité des employés a beaucoup changé, le marché du travail est aussi en pleine mutation. En effet, l’émergence des métiers d’avenir a bouleversé l’environnement professionnel. Si le secteur du numérique a connu un essor considérable, d’autres ont largement régressé. Ce qui a favorisé la reconversion professionnelle de nombreux salariés. Ces derniers recherchent de plus en plus des métiers offrant davantage d’autonomie avec une meilleure perspective d’avenir.

Plusieurs raisons peuvent motiver le choix d’une réorientation professionnelle, telles que :

  • Manque de motivation ;
  • Travail routinier avec peu de perspectives d’évolution ;
  • Salaire trop faible par rapport aux exigences du poste ;
  • Absence de reconnaissance de la hiérarchie ;
  • Désaccord permanent avec l’employeur ;
  • Envie d’un métier correspondant à ses aspirations ;
  • Entreprise en déclin.

Les travailleurs envisagent souvent d’effectuer une reconversion professionnelle à partir de la quarantaine. En effet, c’est l’âge idéal pour faire une rétrospection sur son parcours professionnel. Ceci, afin de réévaluer ses réelles motivations, ses objectifs ainsi que ses compétences. Il s’agit d’une vraie remise en question. C’est très important pour fixer de nouvelles priorités.

Toutefois, avant de sauter le pas, il faut se préparer. En effet, une reconversion professionnelle entraine un changement radical dans la vie du salarié. Ainsi, il doit être disposé à relever de nouveaux défis et faire face à différents obstacles.

Voici une liste de questions qui peut servir lors de la préparation d’une reconversion :

  • Quelles sont les connaissances et expériences que j’ai acquises ?
  • Qu’est-ce que je ne maîtrise pas encore ?
  • De quel type de compétences je dispose ?
  • Quelles aptitudes j’aimerais avoir ?
  • Quel est l’objectif que je veux atteindre ?
  • Quel est le cadre professionnel qui m’inspire le plus ?

Ces questions permettent de faire une véritable remise en question et d’identifier facilement ses forces, faiblesses et ambitions. En faisant le point sur ses objectifs, il est plus facile d’orienter son choix.

Ceux qui envisagent de changer d’emploi doivent choisir le cadre professionnel adéquat. Ce critère est d’une importance capitale pour la majorité des salariés. Si certains préfèrent travailler en solo, d’autres ont besoin d’un environnement plus dynamique pour être motivés. Ceux qui recherchent plus d’indépendance et moins de pression de la hiérarchie sont également nombreux à se réorienter.

Quelles sont les démarches pour se réorienter professionnellement ?

Une réorientation professionnelle ne s’improvise pas. Il est souvent nécessaire d’être accompagné par des professionnels pour y voir plus clair et accélérer le processus. Ci-après une liste des possibilités qui s’offrent à ceux qui veulent réaliser une reconversion professionnelle :

  • Réaliser un bilan de compétences ou de carrière ;
  • Faire appel à un coach carrière ;
  • Se renseigner sur les possibilités d’outplacement dans son entreprise ;
  • Suivre une formation ;
  • Se rapprocher d’un conseiller en évolution professionnelle ou CEP.

Effectuer un bilan de compétences est recommandé pour ceux qui envisagent de se reconvertir. Il s’agit d’un accompagnement personnalisé assuré par un professionnel. Le but est d’identifier ses qualités et faiblesses et d’établir un projet pertinent. Ce dispositif est prévu par le Code du travail afin de permettre aux salariés d’améliorer leurs performances.

Le bilan de compétences ne s’adresse pas uniquement aux salariés qui veulent changer de métier. Il s’agit également d’une aide précieuse pour les demandeurs d’emploi ou ceux qui recherchent une évolution professionnelle. De même, les employés qui souhaitent suivre des formations peuvent recourir à ce dispositif. C’est nécessaire pour déterminer de façon rationnelle le cursus le plus adapté à ses besoins.

Quant au bilan de carrière, il s’adresse surtout aux personnes qui souhaitent évaluer leurs compétences et motivation. Le but est d’établir un plan de carrière en accord avec ses ambitions.

Certaines personnes choisissent de s’adresser à un coach carrière. Il s’agit d’un moyen efficace pour lutter contre les blocages qui peuvent entraver l’atteinte d’un objectif. Son rôle ne se limite pas uniquement à des conseils ou un accompagnement passif. Le coach intervient personnellement dans la recherche d’une stratégie efficace pour aider le salarié à concrétiser sa réorientation professionnelle.

Les formations sont également incontournables pour mener à bien un projet de reconversion professionnelle. Le but est d’acquérir les compétences et aptitudes nécessaires pour intégrer facilement un nouvel emploi. Il existe plusieurs types de formation selon l’objectif ou les disponibilités du concerné :

  • Formation qualifiante ;
  • Formation diplômante ;
  • Formation à distance ou par correspondance ;
  • Formation professionnelle ;
  • Cours du soir.

La formation à distance séduit de plus en plus compte tenu de sa grande flexibilité. En effet, elle s’adapte parfaitement à l’emploi du temps du travailleur. Il s’agit ainsi d’une excellente alternative pour ceux qui désirent reprendre leurs études. La formation peut s’effectuer selon la disponibilité de l’apprenant : soir, week-end ou dans la journée. Toutefois, ce type d’apprentissage requiert à la fois de la rigueur et de la discipline.

Les secteurs de travail pour une réorientation professionnelle

L’intérêt de se faire accompagner par un professionnel est de pouvoir déterminer avec précision le domaine d’activité approprié. Le nouvel emploi doit correspondre exactement à ses qualifications et aspirations. Le métier idéal est celui qui va garantir un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et personnelle.

Par ailleurs, le nouveau poste est censé offrir une rémunération plus attrayante avec des possibilités d’évolution. En outre, il est aussi très important d’opter pour un secteur d’activité dynamique.

Aujourd’hui, les professionnels ont accès à un large choix de formations. Il leur suffit alors d’opter pour un organisme de formation fiable et réputé. Ci-après une liste des secteurs à privilégier dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle :

  • Le numérique ;
  • L’environnement ;
  • Le bâtiment ;
  • La beauté et l’esthétique ;
  • Le commerce.

Le web figure actuellement parmi les secteurs les plus prisés, étant générateur d’emplois. Webmarketing, informatique, community management, graphisme … le choix est large. En effet, le nombre de recrutements dans ce domaine enregistre une forte croissance ces dernières années.

Le secteur de la restauration et de l’hôtellerie est aussi un secteur très porteur. Avec de la motivation et de la discipline, la progression peut être rapide. En suivant une formation professionnalisante adéquate, la personne est immédiatement opérationnelle et peut intégrer une grande enseigne.

Comme ce secteur connait aussi un essor considérable, il représente une excellente alternative. Ceux qui maitrisent déjà plusieurs langues seront notamment favorisés. Avec de la volonté, il est tout à fait possible de monter sa propre affaire après quelques années d’expérimentation.

Pour ceux qui s’intéressent particulièrement à l’immobilier, les opportunités sont également nombreuses. De plus, l’évolution professionnelle est garantie. Cadre ou salarié dans le domaine de la gestion peuvent facilement trouver un poste. L’administration, la négociation, la vente ou l’expertise figurent également parmi les domaines les plus sollicités en matière d’embauche.

Enfin, le secteur du bâtiment doit enregistrer une hausse significative de recrutements pour les années à venir. En effet, une augmentation croissante des demandes en matière de logement a été observée. De plus, grâce à l’instauration des nouvelles normes environnementales, la création d’emplois dans ce secteur va se multiplier.

Faire une réorientation professionnelle grâce au portage salarial

Le portage salarial est un statut hybride qui permet de donner un nouveau souffle à sa carrière professionnelle. En effet, ce statut est une alternative entre la liberté d’entreprendre en offrant aux consultants indépendants le choix du client, du lieu de travail et des plages horaires de la réalisation de ses missions, et la sécurité du salariat en permettant à l’indépendant de bénéficier des avantages du salariat classique comme le chômage, la retraite ainsi qu’une couverture sociale complète.

Noter cette page