La reconversion professionnelle est toujours envisageable même pour un métier d’ingénieur. Le but est de trouver le poste qui correspond parfaitement avec ses besoins et aspirations. C’est pour cette raison qu’il ne faut jamais choisir au hasard une profession. À part les critères financiers, il faut également vérifier s’il correspond à sa personnalité et ses envies.

Être ingénieur n’est pas donné à tout le monde. Il s’agit d’un métier très valorisant qui demande du travail et de l’endurance. Toutefois, comme n’importe quelle autre profession, il a également ses inconvénients. Ainsi, après plusieurs années de carrière, il arrive qu’un ingénieur décide de se lancer dans un projet de reconversion professionnelle. Les raisons sont nombreuses comme le désir d’indépendance, l’envie d’une nouvelle vie ou la recherche d’un métier plus stimulant. Il n’est pas rare non plus qu’un vieux projet ressurgisse après plusieurs années. Néanmoins, ce type de décision ne doit jamais être pris à la légère. Pour qu’une reconversion ingénieur réussisse, il faut suivre quelques logiques.

Pourquoi se reconvertir en tant qu’ingénieur ?

Pour devenir ingénieur, il faut avoir de la passion dans un domaine bien précis. En effet, ce titre s’obtient uniquement après plusieurs années d’études. Sans la motivation nécessaire, il est difficile de poursuivre jusqu’au bout. Pour d’autres personnes, être ingénieur est synonyme de prestige et de réussite. C’est pourquoi elles déploient tous les moyens nécessaires pour réaliser cette ambition.

Toutefois, après plusieurs années d’activité, certains ingénieurs constatent que leur métier ne correspond plus à leurs attentes. Ce qui explique la décision de se reconvertir. Comme les motivations et les ambitions changent avec le temps, il arrive que l’ingénieur décide de passer à autre chose.

Aujourd’hui, l’entrepreneuriat est devenu un statut très estimé par de nombreux salariés. C’est la meilleure façon de gagner sa vie sans dépendre des autres. Ainsi, il arrive très souvent qu’un ingénieur ayant travaillé pour le compte d’une entreprise choisisse de se reconvertir.

Comment faire une reconversion ingénieur ?

Comme pour les autres métiers, une reconversion ingénieur demande une grande réflexion. Il faut comprendre que changer de profession du jour au lendemain n’est pas évident. Il va falloir tout mettre au point pour ne pas se lancer à l’aveuglette et se heurter à un obstacle. Voici une liste d’étapes à bien étudier avant de recourir à une reconversion :

  • Analyse de ses propres besoins et envies ;
  • Suivre un bilan de compétences approprié ;
  • Faire des enquêtes métiers ;
  • Trouver la formation adéquate.

Connaître ses envies et ses besoins est très important pour ne pas se tromper d’orientation. Cette phase requiert une réflexion profonde, elle ne s’effectue pas en un jour. Pour plus d’efficacité, il est conseillé de prendre des notes à chaque fois. Afin de faciliter la reconversion professionnelle, il est nécessaire de faire un bilan de compétences. Pour cela, il faut s’adresser à un consultant ou un organisme spécialisé.

L’ingénieur peut recourir au CPF ou compte personnel de formation pour financer les formations. En présentiel ou à distance, tout dépend de sa disponibilité. Il est aussi possible d’opter pour le projet de transition professionnelle. Ce dispositif permet de bénéficier d’un financement supplémentaire.

La reconversion ingénieur en portage salarial

Le portage salarial favorise fortement la reconversion professionnelle. En effet, ce statut hybride offre aux futurs consultants la possibilité de tester leur nouveau projet tout en gardant un pied dans la sécurité du salariat. En optant pour le portage salarial, le consultant est exempté de la gestion administrative, comptable et juridique de son activité et peut se concentrer sur ses nouvelles missions en toute sérénité.

Noter cette page