Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Quelles sont les villes qui séduisent le plus les cadres en 2014 ?

Selon une étude menée par l’Apec intitulée "attractivité des métropoles et emploi cadre", les villes de France qui offrent à la fois un dynamisme économique et une qualité de vie optimale sont selon les cadres, les villes de Lyon et de Toulouse.  Ainsi entre 40 et 49% des cadres placent ces deux métropoles en têtes du classement, suivies par Nantes et Bordeaux pour 30 à 39% des cadres selon l’étude de l’Apec.

Les villes de France qui séduisent les cadres en 2014

Un dynamisme économique concentré à Paris, Lyon et Toulouse

Paris reste le lieu concentrant le plus d’opportunités professionnelles. Ainsi selon le sondage c’est la métropole où les cadres estiment qu’il est plus facile de trouver un emploi qui corresponde à leur profil, cependant elle est à nouveau suivi de Lyon pour 74% des cadres et de Toulouse en troisième position pour 57% des sondés.

La qualité de vie, représentée par des critères différents

Il fait bon vivre à Bordeaux, Montpellier, Nantes et Toulouse, selon 40 à 50% des cadres interrogés, et à Lyon, qui arrive en cinquième position, selon 38% des sondés. Les critères retenus pour déterminer ce classement ont été en premier lieu la proximité avec la nature et les espaces préservés pour 44% des cadres, puis le lien facilité entre les réseaux de transports nationaux et internationaux, évoqué par 38% des personnes interrogées. Par ailleurs la proximité avec la nature est un critère évoqué plus souvent par les cadres de plus de 30 ans, alors que les moins de 30 ans recherchent davantage la présence de loisirs.

La majorité des cadres travaillent dans les métropoles

Selon l’étude de l’Apec, 62% des cadres travaillent et/ou ont établis leur lieu de résidence dans ou à proximité des quatorze métropoles instaurées par la loi de décentralisation du 27 janvier 2014. Ces métropoles sont le Grand Paris, Lyon, Aix-Marseille-Provence, Nice, Toulouse, Lille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier et Brest.

Cependant selon les observations les cadres sont surtout concentrés à Paris, puis dispersés dans les autres métropoles. Ainsi sur les 62% des cadres résidant et ou travaillant dans une métropole, 29% se trouvent dans la métropole du futur Grand Paris. Les pourcentages concernant les autres métropoles tournent ensuite autour de 2 à 5% pour les métropoles les plus attractives après celle du Grand Paris.

Pour en savoir plus, consultez l'étude en intégralité sur le site de l'APEC.

Laisser un commentaire