Côte d’Ivoire, extension de la plateforme de formation e-learning pour les professionnels de santé

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique ivoirien a mis en place une plateforme de formation e-learning au sein de l’Institut national de santé publique en vue de renforcer la capacité des professionnels de santé durant la crise sanitaire.

Ce dispositif de formation en ligne ne couvrait jusqu’alors que 28 districts de santé alors que la Côte d’Ivoire en compte 113. L’OMS et l’UNICEF ont ainsi décidé de donner un coup de pouce à cette initiative afin de l’étendre sur l’ensemble des districts sanitaires. La première a dépêché une équipe technique auprès du ministère. Celle-ci sera chargée de veiller à la bonne exécution du projet. Pour sa part, la seconde a fourni un lot d’équipements haut de gamme.

Trois salles multimédias réhabilitées et équipées par les deux organismes

Le 15 octobre dernier, les deux institutions internationales ont remis trois salles multimédias réhabilitées et équipées de matériel et équipements de communication de dernière génération :

  • ordinateurs portables ;
  • deux écrans TV LED 75″ ;
  • webcam professionnelle ;
  • microphone omnidirectionnel ;
  • logiciel professionnel Zoom.

Chaque salle dispose d’une connexion internet par fibre optique ou satellite. Ceci a été rendu possible grâce à la mobilisation des fonds auprès du gouvernement du pays et de l’USAID, dont le montant s’élève à 400 millions de FCFA.

Avec ce dispositif de formation e-learning, la Côte d’Ivoire est reconnue comme étant le premier pays de la sous-région ouest-africaine à être doté d’un réseau national de formation à distance multimédia couvrant tout son territoire.

Amélioration des compétences pour les professionnels indépendants

L’amélioration des compétences concerne aussi bien les salariés que les professionnels indépendants. D’ailleurs, le CPF ou compte professionnel de formation a été mis en place dans cette optique.

Pour les consultants qui ont choisi le portage salarial Lyon ou dans d’autres agglomérations, le CPF peut très bien être utilisé pour financer les formations visant à renforcer leurs capacités.

Pour faire valoir ce droit, ils devront justifier de 4 mois de travail à temps plein. Dans le cas contraire, le calcul du crédit de formation se fera au prorata des heures travaillées.

Le salarié porté peut gérer lui-même son CPF ou demander l’accompagnement de son entreprise de portage. Cette dernière pourrait en effet l’orienter vers la formation la plus pertinente lui permettant de renforcer son expertise.