Pour obtenir son salaire net, le salarié cadre doit appliquer un certain coefficient à son salaire brut, la différence entre les deux indicateurs portant sur les charges sociales. 

Définition d’un salarié cadre

Le statut de « salarié cadre » n’a pas de définition légale. Cependant, selon les conventions collectives, le cadre est un salarié ou un dirigeant appartenant à la catégorie supérieure des employés. Ce statut s’accompagne de différents avantages, dont une rémunération supérieure à celle des autres collaborateurs de l’entreprise.

Quel est le mode de calcul du salaire brut en net d’un cadre ?

La rémunération du salarié cadre est plus intéressante que celle des simples employés, en particulier celle des techniciens et les agents de maîtrise. En fonction de la taille de l’organisation, cette rémunération peut être plus ou moins élevée. Ainsi, les cadres des petites et moyennes entreprises ou des start-ups perçoivent généralement un salaire inférieur à leurs homologues des grands groupes nationaux ou des firmes internationales.

Le salaire communiqué à un cadre au moment de son recrutement est souvent le salaire brut mensuel. Il comprend toutes les sommes dues au salarié avant déduction des charges sociales obligatoires (cotisations et contributions) ainsi que les montants placés sur les supports d’épargne d’entreprise.

Cependant, il est légitime pour le travailleur de vouloir connaître son salaire net, qui correspond à la somme qu’il va effectivement recevoir avant que soit retranché l’impôt sur le revenu. Ce calcul est également utile pour comparer deux offres d’emploi ou évaluer le réel impact d’une augmentation de salaire sur ses revenus.

Il est heureusement assez simple de déterminer son salaire net de cadre en partant du salaire brut. Il suffit de déduire 25 % au titre de prélèvements pour les charges sociales. En effet, alors que le taux des cotisations à déduire pour obtenir le salaire net d’employés non cadres est d’environ 23 %, il augmente à 25 % pour les cadres. Il s’agit d’ailleurs de l’un des principaux inconvénients du statut de cadre.

Ces charges à soustraire sont :

  • les cotisations sociales qui donnent droit aux prestations de l’Assurance maladie et la prévoyance ;
  • les cotisations aux régimes de retraite de base et complémentaire ;
  • la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).
  • Pour passer du salaire brut ou salaire net, il faut donc multiplier le salaire brut par 0,75.

Les deux exemples suivants illustrent la méthode de calcul du salaire net d’un cadre :

Exemple 1 : un cadre touche un salaire brut annuel de 30 000 €.

  • Son salaire annuel net est de : 30 000 x 0,75 = 22 500 €.
  • Son salaire mensuel net est de : 22 500/12 = 1.875 €.

Exemple 2 : un cadre touche un salaire brut de 3 000 € par mois

  • Son salaire net est de : 3 000 x 0,75 = 2 250 € par mois.

Il existe sur internet de nombreux outils gratuits permettant de calculer rapidement et facilement son salaire net de cadre à partir de son salaire brut, quelle que soit la base : mensuelle, annuelle ou horaire.

Vous pouvez également opter pour le portage salarial, un statut sécurisant et hybride qui permet d’allier la liberté d’entreprendre à la sécurité du salariat. Vous pouvez désormais faire une simulation portage salarial pour connaître le montant de votre rémunération finale en portage salarial.

    Noter cette page