Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Économie : retour de la confiance des ménages… et des entreprises

On ne parle pas encore de reprise, mais les dernières statistiques publiées par les différents instituts spécialisés dans la mesure de la confiance des Français l’indiquent clairement : la situation économique a cessé de se dégrader en France.

Les conséquences sur l’emploi se font pourtant encore attendre

Premier indice positif, celui de la confiance des ménages mesurée par le contenu des échanges sur les réseaux sociaux, Après un premier pic fin mai, il a atteint un deuxième plus haut historique a la mi-juin.  Incontestablement, cette embellie provient de la nouvelle donne sur le marché du logement perceptible depuis fin mai : des prix en baisse, des banques plus accommodantes, et des taux d’intérêt toujours plus bas.

Les Français ont également très bien accueilli l’annonce par le gouvernement qu’il ne suivrait vraisemblablement pas les recommandations  en matière d’augmentation des prix de l’énergie de la CRE (Commission de régulation de l'énergie).

Si le réchauffement du climat des affaires est moins sensible du côté des patrons, ceux-ci sont cependant de plus en plus nombreux à considérer que le pire de la crise est passé, selon l’Observatoire de la Confiance, créé par La Poste. Les stocks sont jugés moins lourds et les perspectives d’embaucher sont un tout petit peu moins négatifs.

Les jugements sur la situation financière des sociétés – classiquement le dernier poste à se redresser – est encore négatif, mais au final ces indicateurs envoient des signaux d’arrêt de la dégradation de l’activité depuis début juin.

Les résultats de l’enquête réalisée pour laPoste par TNS Sofres, révélée ce 24 juin BFM-Business, sont en effet plutôt rassurants : 75 % des Français gardent foi en l’avenir grâce au progrès qu’ils associent spontanément à la technologie, à la science et à la médecine. Pour 2/3 des Français, on vivra mieux dans 20 ans grâce aux nouvelles technologies. Et 70% ont confiance dans internet pour améliorer leur niveau de vie.

Logiquement, les scientifiques apparaissent de loin comme les acteurs auxquels on fait le plus confiance pour faire progresser la société : 41% de réponses en ce sens. Mais juste derrière, ce qui est nouveau, ce sont les chefs d’entreprise qui sont plébiscités par les Français pour faire progresser la société. Logiquement, c’est vers les PME qu’ils se tournent pour sortir de la crise : 81% des Français plébiscitent les petits patrons, quand 10% seulement font confiance aux politiques.

Le portage salarial, un nouveau levier de confiance

Dans ces périodes incertaines où les Français cherchent des nouvelles perspectives notamment pour leur emploi, le portage salarial répond à leur aspiration de créer leur activité et sécuriser dans le même temps son emploi.

L’extension de  l’accord national de juin 2010 sur leportage salarial a permis  la naissance véritable de cette profession. L’arrêté ministériel publié le 08 juin 2013 au journal officiel ouvre la voie à un recours sécurisé au portage salarial, tant pour les cadres que pour les entreprises à la recherche d’expertises particulières.

Pour retrouver pleinement confiance dans un marché de l’emploi maussade, la décision de Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, aura ainsi permis la naissance d’un travail par missions organisé qui constituera un nouveau levier de confiance pour les salariés français.

Laisser un commentaire