Le digital et la data au cœur du modèle économique de Carrefour

Le géant de la distribution Carrefour a mis en place la DigitalRetail Academy, une gamme de formations visant à développer les compétences digitales de ces 320 000 collaborateurs. Ces formations sont axées sur le cloud et la data, et chaque catégorie de salariés accède à des cours adaptés à ses besoins. À travers cette initiative, le groupe veut embarquer chacun de ses collaborateurs dans sa transformation digitale.

Des formations à tous les niveaux

La DigitalRetail Academy propose des formations axées sur 4 thématiques :

  • le digital commerce ;
  • la tech ;
  • la data ;
  • le digital mindset.

Les formations en digital commerce s’adressent aux opérationnels en magasin. Ces salariés peuvent apprendre à utiliser les nouvelles solutions digitales pour vendre plus efficacement.

Pour leur part, les formations sur la tech et la data s’adressent aux experts, et celles sur le digital mindset sont destinées au business manager.

Les premiers peuvent choisir les thèmes de leur choix sur la plateforme Coursera. Les seconds, quant à eux, auront la possibilité de se perfectionner dans l’utilisation des data et le pilotage des activités à l’aide des tableaux de bord.

La mise en place de ces formations est du ressort de Véronique Cornier, directrice de la transformation digitale de Carrefour. Elle se charge en parallèle d’autres missions : la conduite du changement autour du digital et le développement des talents numériques.

À titre de rappel, ceux qui aspirent à démarrer une activité en indépendant dans le digital peut concrétiser leurs rêves plus facilement en devenant salarié porté.

Avec ce statut, ils n’ont pas besoin de créer une entreprise pour lancer leur projet. En plus de cela, ils accèdent à l’ensemble des avantages sociaux du salarié tout en restant autonomes.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Pour donner une définition du portage salarial :

Il s’agit d’une forme d’emploi basée sur une relation tripartite, à travers laquelle un consultant indépendant propose ses services à une entreprise cliente, sans être entrepreneur.

Pour cela, il recourt aux services d’une société de portage salarial qui lui fait signer un contrat de travail.

Celle-ci assume le rôle du tiers employeur pour le consultant et se charge de la gestion administrative, comptable et fiscale de son activité.

Il lui appartient ensuite de signer le contrat de prestation de service avec le client, d’assurer la facturation et l’encaissement et de transformer le chiffre d’affaires réalisé par le consultant en salaires mensuels, après déduction des charges et des frais de gestion.

Noter cette page