Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Le portage salarial au cœur de la transformation des modèles d’emploi

Adecco a dévoilé le 6 décembre 2016 « Penser l’emploi autrement : nouvelles formes d’emplois, nouvelles compétences, nouveaux rapports au travail », une étude menée par le Lab’Ho auprès de 6500 sondés. Ce travail soulève des questions majeures, telles que l’impact des nouvelles formes de travail dans le paysage du marché de l’emploi actuel.

Quels sont les points clé de l’étude ?

La volonté des individus de vouloir travailler autrement est la clé de voûte de l’émergence des nouvelles formes de contrat.

L’évolution des pratiques dans le monde de l’entreprise implique que ces dernières s’adaptent aux aspirations nouvelles des travailleurs. Il ressort de l’étude que les entreprises sont aujourd’hui à la recherche d’expertise, de souplesse et de polyvalence, d’où le recours de plus en plus fréquent aux indépendants.

Le développement des formes d’emploi alternatives et des nouveaux concepts (co-working, ubérisation, crowd working, CDI intérimaire, coopératives d’emploi, groupement d’employeurs, portage salarial, auto-entreprenariat) est un fait majeur. Si elles sont globalement peu  connues, ces nouveaux modes de travail sont bien accueillis lorsqu'ils sont expliqués aux sondés.

Les actifs sont avant tout à la recherche de diversité dans leurs missions, d’un équilibre vie professionnelle / vie personnelle : ils veulent choisir leurs conditions de travail et s’épanouir dans leur activité professionnelle.

Retrouvez l'étude d'Adecco en intégralité : http://groupe-adecco.fr/wp-content/uploads/2016/12/Cahier_Penser_lemploi_autrement_Web.pdf

En complément, voici l'interview de Tristan d'Avezac, auteur de l'étude pour la Fondation Travailler autrement : https://www.fondation-travailler-autrement.org/2017/01/10/tristan-davezac-il-faut-travailler-a-la-mise-en-oeuvre-de-dispositifs-daccompagnement-des-travailleurs-independants/

Le portage salarial, solution face aux nouveaux rapports des individus à l’emploi

Parmi les nouvelles formes de contrats mises en avant par l’étude, il y a notamment le portage salarial, solution à mi-chemin entre salarié et entrepreneur permettant de cumuler le meilleur de ces deux statuts.

A cet effet, l’étude relaie le baromètre de la Fondation Travailler autrement , dont les travaux ont mis en avant que 60% des cadres interrogés connaissent le portage salarial. 85% d’entre eux en ont une vision positive.

Le développement du portage salarial s’explique par la corrélation entre l’envie de liberté des salariés et de souplesse des entreprises. En effet, ce statut hybride garantit à l’entreprise de cumuler souplesse, meilleure gestion des variations d’activité et recours aux services d’experts immédiatement opérationnels.

Du point de vue des salariés portés, cette solution leur permet d'être libérés des parties administratives, juridiques, fiscales et comptables de leur activité, gérées par l'entreprise de portage salarial. De fait, ils gagnent un temps précieux et peuvent se concentrer sur leurs missions, leur développement commercial ou même s’accorder plus de temps libre. L’attractivité du portage salarial tient également au fait que le consultant exerce comme un véritable freelance : il choisit son cadre et ses horaires de travail, trouve ses missions seul et négocie ses honoraires en toute autonomie avec ses clients.

En plus de tous ces avantages (autonomie, liberté, souplesse), il leur est octroyé le statut de salarié. Ils bénéficient donc de tous les atouts du salariat : chômage, retraite, prévoyance, mutuelle… Cette formule leur permet donc de tester leur activité en limitant les risques, en cumulant la liberté de l'entrepreneur et la sécurité du salarié.


Vous souhaitez en savoir plus plus sur le portage salarial ?

   Demandez un rendez-vous personnalisé  

Laisser un commentaire