Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Les émergents : après les pays, les métiers ?

Après le guide des métiers en émergence1, qui a permis de dresser un inventaire des métiers et activités émergents, l'APEC a souhaité compléter ce premier travail en sortant, en ce début d'année 2015, une étude évaluant la dynamique et le développement de ces métiers2. Cette nouvelle étude permet notamment aux cadres et jeunes diplômés d'identifier plus facilement les métiers de demain.

Ingénieur cloud, un métier émergent du big data

Les métiers en émergence : une notion aux multiples facettes

Les métiers en émergence cachent de multiples réalités qu'il est nécessaire de décomposer.

La notion ne peut se définir comme étant seulement une création pure de nouveaux métiers dans les entreprises, mais plutôt la somme de métiers qui changent, évoluent ou se transforment. Ainsi parmi les métiers nouveaux identifiés dans cette étude, certains connaitront de fortes transformations ou disparaitront tandis que de nouveaux métiers émergeront. L'APEC réalise la typologie suivante :

  • Les métiers en développement : métiers crées par les entreprises en réponse aux besoins d'adaptation à un environnement changeant,
  • Les métiers en transformation : métiers répondant à l'évolution et à la transformation de certaines fonctions traditionnelles,
  • Les métiers niche : métiers correspondant à une activité particulièrement spécialisée.

Les évolutions technologiques et réglementaires à l'origine des nouveaux métiers

Quand on s'intéresse aux sources qui impulsent l'émergence de nouvelles professions, ce sont, sans surprise, les nouvelles technologies qui arrivent en tête. Ainsi, avec la dématérialisation des documents toujours importante et la profusion des données (Big Data) notamment, nos entreprises n'ont de cesse de transformer leur fonctionnement.

Les évolutions réglementaires participent également pour beaucoup dans la création de métiers nouveaux. Les exigences accrues en matière de sécurité, le développement continu de la réglementation dans tous les secteurs et la judiciarisation de la société forment ainsi un terreau exceptionnel pour la multiplication des besoins nouveaux de nos entreprises.

Ingénieur cloud et le responsable en management des risques : les métiers de demain

Le travail d'étude de l'APEC a consisté à évaluer le développement de plus de 70 métiers d'avenirs sur la période 2010 – 2014. Parmi ces métiers, deux ont particulièrement retenu l'attention.

  • L'ingénieur cloud : plus de 770 offres d'emplois ont été proposées (entre 2010 et 2014) pour ce métier devenu stratégique pour les entreprises. Cet ingénieur a la charge du déploiement, du stockage et de la gestion de toutes les données de l'entreprise.
  • Le responsable management des risques : il est celui qui identifie, analyse et évalue les risques de toutes natures (opérationnels, environnementaux, professionnels, technologiques ou encore naturels) que peuvent courir l'entreprise. La réglementation galopante en matière de préservation de l'environnement, de sécurité et de prévention des risques à rendu ce poste incontournable pour de nombreuses entreprises. 1399 offres d'emploi ont été diffusées par les entreprises entre 2010 et 2014 pour ce poste.

Les métiers de demain existent donc bel et bien, espérons à présent que les formes d’emploi suivront ces évolutions. Pour des experts ou des spécialistes dédiés à un métier, la tentation peut être forte de vouloir exercer de manière autonome. Ils trouveront dans le portage salarial une réponse à leurs attentes.

 

Sources et références :

1 : Les métiers en émergence selon L'Apec (Avril 2013)

2 : Quelle dynamique pour les métiers émergents ? (Etude Apec janvier 2015)

Print Friendly and PDF

Laisser un commentaire