Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Congés payés et portage salarial : comment ça marche ?

Le consultant en portage salarial, qu’il soit en CDD ou en CDI, bénéficie du statut de salarié et de ses avantages. Il a donc accès aux congés payés, au même titre qu’un salarié traditionnel. Comment fonctionnent les congés payés en portage salarial chez ITG ? Comment bien gérer ses congés payés lorsqu’on est consultant indépendant ? Éléments de réponses.

Congés payés portage salarial

Congés payés et portage salarial : ce qu’il faut savoir

Contrairement par exemple à l’arrêt maladie du salarié porté, où les droits et l’application sont les mêmes que pour un salarié classique, la comptabilisation des congés payés en portage salarial répond à une gestion différente, puisque cette forme d’emploi est basée sur un fonctionnement d’autonomie. En effet, en exerçant sous le régime du portage salarial, c’est vous qui trouvez vos missions en autonomie et qui négociez le montant de vos honoraires avec vos clients.

Cette solution sécurisante vous permet par ailleurs de bénéficier de tous les avantages du statut de salarié (cotisation retraite, assurance chômage, mutuelle, prévoyance…), parmi lesquels figurent les congés payés.

Les congés payés participent de cette autonomie professionnelle. Le salarié porté est maître de son agenda ; il gère lui-même ses congés en même temps que ses missions, de façon autonome.

Le portage salarial implique de fonctionner selon les temps de missions et le chiffre d’affaires que vous produisez, en étant votre propre patron, et non plus en tant que salarié classique. Ainsi, en tant que salarié porté, vous imposez vos conditions à votre client. Celui-ci ne peut par exemple pas exiger que vous travailliez tel jour. C’est vous qui décidez.

Congés payés et portage salarial : les conseils d’ITG

ITG considère les congés payés comme pris et consommés chaque mois de paye. Nos consultants ont une indemnité compensatrice de congés payés mensuelle versée sur leur bulletin de paye au titre du congé payé (ICCP). Celle-ci représente 1/10ème de leur rémunération brute.

Elle est versée aux salariés chaque mois, en accord avec la convention collective du portage salarial. Nos consultants ne nous soumettent pas leurs demandes de congés payés : ils organisent leur temps de mission, de formation, de congés... C’est leur responsabilité de faire en sorte que leurs congés payés n’aient pas d’impact sur la réussite de leur mission.

Pour anticiper ses congés payés, il est important pour le consultant de se constituer une réserve lui permettant de partir en vacances sereinement. Pour cela, il peut par exemple prévoir 10% sur son compte d’activité, afin de se verser une rémunération pendant ses congés.

A lui de tenir compte de ses futures vacances dans le calcul de ses honoraires, pour se dégager un salaire en thésaurisant. Très souvent, le porté qui débute n’a pas ce réflexe et demande le prix de 10 jours de travail s’il a 10 jours de travail, alors qu’il doit anticiper sur ses congés payés. Pour travailler sereinement, il est important de déterminer un prix qui englobe ses congés payés, et les autres temps comme la formation, la veille économique métier, la réflexion...

Ne négligez pas vos vacances et vos périodes d’inactivité dans vos négociations : cela participe de l’anticipation qui est au cœur de l'activité de consultant en portage salarial.

Vous aimeriez en savoir plus sur les congés payés ou sur le fonctionnement du portage salarial ?

   Demander un rendez-vous personnalisé 

Laisser un commentaire