Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

France : plus de 800 000 emplois non pourvus en permanence

Paradoxe : le Conseil d’Orientation de l’Emploi (COE) chiffre à 820 000 le nombre d’emplois non pourvus en France alors que 5 millions de personnes pointent chaque mois à Pole emploi et que le taux de chômage frise les 11 % de la population active. Le portage salarial présente une solution intéressante pour combler ce déficit.

 

Des emplois disponibles malgré un taux de chômage élevé

Ce chiffre représente le nombre d'emplois disponibles à un moment donné sur le marché du travail et pas seulement des emplois difficiles à pourvoir.  Dans son rapport publié le 30 septembre 2013, le COE identifie trois grandes causes de difficultés de recrutement : le déficit d'attractivité de certains métiers, l'inadéquation entre les compétences attendues par les recruteurs et celles disponibles, et le manque de flexibilité du marché du travail.

Si certains métiers se caractérisent par des conditions de travail peu attractives, il n'y a pas de corrélation générale entre les métiers en tension et ceux aux conditions de travail difficiles. L'inadéquation de la formation des candidats aux besoins du marché du travail est en revanche bien une réalité, notamment pour les nouveaux métiers.

L’industrie, l’informatique et les cadres commerciaux sont les plus concernés

Les métiers les plus touchés par des difficultés de recrutement concernent les industries mécaniques et du travail des métaux (ouvriers qualifiés), des industries graphiques (ouvriers qualifiés de l'impression), de la maintenance, de la santé (aides-soignantes, infirmiers), de l'informatique (développeurs et chefs de projet) et du commerce (cadres commerciaux). A cette liste non exhaustive s'ajoutent d'autres métiers dont le déficit est permanent : les aides à domicile, les métiers de l'hôtellerie-restauration, les bouchers et charcutiers ou encore les conducteurs d'engins.

Le portage salarial : une solution intéressante pour combler ce déficit

A la lecture de la note du COE, le portage salarial s’installe comme une solution intéressante. Il permet à la fois aux entreprises de solliciter des expertises qui correspondent exactement à leur besoin, mais également à un cadre expert, à un aspirant entrepreneur d’exercer une activité qui correspond à ses motivations et ses intérêts tout en conservant le statut de salarié. Que ce soit dans le cadre d'une mission de transition professionnelle ou pour une activité de consultant pérenne, le portage salarial apporte la flexibilité nécessaire aux cadres comme aux entreprises pour contribuer réduire ce déficit d'emplois pourvus.

Laisser un commentaire