La créativité n’est pas forcément quelque chose d’inné ! C’est plutôt une compétence qui peut être développée par tous, voici donc quelques conseils pour la cultiver.

La créativité fait partie du quotidien des freelance, quelle que soit leur activité. En effet, si l’on fait appel à vous c’est parce que les clients cherchent de la nouveauté, que ce soit dans les prestations ou dans les rapports entretenus.

Pourtant, il peut être difficile de générer de nouvelles idées de façon régulière. La créativité n’est pas un don, c’est une compétence, elle doit donc être travaillée. C’est pour cela que nous vous proposons quelques conseils pour vous aider à stimuler votre créativité au quotidien en freelance.

Changer de lieu de travail

Lorsque vous éprouvez des difficultés à vous concentrer ou à trouver de nouvelles idées, essayez de travailler dans un nouvel environnement. En effet, votre lieu de travail a une influence directe sur votre productivité et votre créativité. En changeant d’endroit, vous allez bousculer vos habitudes, ce qui est excellent pour stimuler la créativité.

En tant que freelance, changer de lieu de travail est assez simple : vous pouvez aller travailler dans un autre bureau, dans un café ou à la bibliothèque. Si vous travaillez à domicile et que vous ne souhaitez pas vous déplacer, vous pouvez déplacer votre bureau ou bien travailler sur votre balcon ou dans votre jardin si vous en avez un.

Oser tester de nouvelles choses

Être créatif implique de sortir de sa zone de confort, par exemple en testant de nouvelles activités ou en vous donnant des challenges dans un domaine que vous maîtrisez déjà. Si vous avez l’impression de tourner en rond, c’est le moment de changer d’approche en faisant ce que vous avez l’habitude de faire mais avec de nouvelles techniques, de développer une nouvelle branche de votre activité ou de faire un side-project.

Faire de la veille

On a tendance à l’oublier mais la veille est ce qui nourrit votre créativité : en faisant de la veille, vous vous inspirez, vous apprenez, vous découvrez de nouvelles choses. Il est pratiquement impossible de créer de toutes pièces, vous allez forcément combiner différents éléments et inspirations et transformer des idées que vous avez vues ailleurs. Enfin, faire de la veille est indispensable pour mettre à jour vos compétences.

Si votre métier est en lien avec le graphisme ou le design, vous pouvez faire un tour sur des plateformes comme Behance, Awwwards, Dribbble, Pinterest voir Instagram. Si vous travaillez plutôt dans le domaine de la rédaction, du développement web ou du conseil, vous pouvez utiliser un agrégateur de flux RSS comme Feedly pour suivre des blogs spécialisés. Vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter) pour suivre des personnes qui travaillent dans le même secteur que vous et postent des informations ou des réalisations.

Prendre du temps pour soi

« Avoir la tête dans le guidon », faire les choses sans prendre en compte ce qui nous entoure, faire la même chose encore et encore sont autant d’éléments qui peuvent freiner votre créativité.

Pris par le travail, on a souvent tendance à oublier de prendre du temps pour soi et de donner à son cerveau une petite pause. Ce dernier est alors constamment occupé par votre travail ou vos tâches de la vie quotidienne et n’a pas suffisamment de place pour divaguer. Prendre du temps pour ne rien faire, ou faire des choses qui vous font penser à autre chose qu’au travail est un bon moyen de stimuler votre côté créatif.

Tous ces conseils devraient vous aider à laisser plus de place à la créativité dans votre quotidien de freelance. Et si vous souhaitez disposer de davantage de temps pour les mettre à exécution, n’hésitez pas à automatiser certaines tâches chronophage.

Noter cette page