Imprimer l'article

Portage salarial immobilier : comment ça fonctionne ?

À mi-chemin des statuts de salarié et d’indépendant, le portage salarial est une forme d’emploi en pleine expansion qui séduit de plus en plus de professionnels de l’immobilier. Leader du secteur, ITG vous propose une solution adaptée en réponse aux contraintes très spécifiques qui pèsent sur les métiers de l'immobilier.

Découvrez notre offre :

Négociateur immobilier

Agence immobilière

BESOIN DE CONSEILS POUR VOUS LANCER ?

ITG vous accompagne et vous conseille avec le portage salarial

  Demandez un rendez-vous personnalisé   

Immobilier : un contexte favorable à l’émergence du portage salarial

Dans un contexte économique compliqué, les acteurs du secteur de l’immobilier ont besoin de renforcer leurs équipes commerciales, mais ne peuvent pas toujours proposer une embauche. Ils ont donc souvent recours à des négociateurs immobiliers ou mandataires indépendants.

Ces agents commerciaux dépendent souvent du régime social des indépendants, qui n’est ni le plus simple, ni le plus souple et qui est bien moins avantageux que le régime salarié.

En réponse à un besoin de simplicité et de sécurité, le portage salarial s’affirme comme une réelle alternative pour les professionnels des transactions de biens immobiliers bâtis et/ou fonciers.

Qu'est-ce que le portage salarial immobilier ? Comment ça fonctionne ?

Le portage salarial en immobilier est une nouvelle forme d’emploi adaptée aux problématiques économiques actuelles. Il s’adresse aux professions commerciales, mais également de conseil qui peuvent faire l’objet de missions.

La société de portage salarial propose ainsi un statut de salarié au négociateur qui effectue une mission pour le compte d’une entreprise cliente qu’il trouve par ses propres moyens (agence, réseau immobilier, promoteur). Toute la gestion est déléguée à la société de portage qui lui reverse un salaire en contrepartie des commissions ou honoraires qu’il négocie avec le client.

fonctionnement du portage salarial immobilier

Quels sont les avantages ?

De plus en plus de professionnels de l’immobilier se tournent vers le portage salarial car il répond aux attentes de tous les intervenants, offrant un compromis idéal entre autonomie, souplesse et sécurité.

AVANTAGES POUR LE NEGOCIATEUR AVANTAGES POUR L'AGENCE
  • Réelle alternative au statut d’agent commercial
  • Bénéfice des avantages du statut de salarié (sécurité sociale, prévoyance, retraite, chômage)
  • Permet de se concentrer sur le cœur de l’activité et d'être dans les meilleures conditions pour réaliser des ventes
  • Conformité avec la loi Hoguet (garantie financière et RCP souscrite par ITG)

 

  EN SAVOIR PLUS   

  • Permet une facilité de gestion des compétences externes
  • Meilleure réactivité
  • Offre une solution lorsque l'embauche n'est pas possible
  • Pas de risque de requalification par l’URSSAF
  • Bénéfice d’une garantie financière et d’une caution bancaire pour les salaires des négociateurs
  • Aucune démarche administrative

 

  EN SAVOIR PLUS   

Portage et immobilier : des règlementations complexes

Conformément à loi du 25 juin 2008 et à l'ordonnance du 2 avril 2015, le portage salarial permet aux négociateurs en immobilier de transformer leurs commissions en salaires nets à condition de bien respecter certaines spécificités.

Qui est concerné par le portage ?

Comme défini par l’ordonnance du 2 avril 2015, le portage salarial s’adresse à tout professionnel autonome pouvant justifier un niveau de rémunération suffisant (2380 € bruts en équivalent temps plein + 5% d’apport d’affaires). Dans le secteur de l’immobilier, ce sont essentiellement les négociateurs qui sont concernés, on le retrouve donc le plus souvent dans les agences immobilières. Mais d’autres prestations de conseil peuvent aussi être portées : juriste immobilier, conseiller en investissement, auditeur immobilier...

Loi Hoguet : les spécificités de l’immobilier

En France, les professions immobilières sont strictement encadrées. Le processus du portage doit donc s’inscrire dans cette règlementation définie par la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970, dite « loi Hoguet ».

Pour exercer dans l’immobilier, le professionnel doit justifier d’une aptitude professionnelle ou être habilité par un titulaire de la carte professionnelle, dite « carte T », délivrée par la CCI sous condition de diplôme et/ou de pratique. Ainsi, pour qu’un porté puisse effectuer une opération immobilière, il est indispensable que la société de portage se soumette à cette contrainte. Elle se doit –  à défaut d’être détentrice de sa propre attestation – de passer des accords avec des agences qui délégueront leurs cartes aux portés.

Une règlementation stricte qui ne doit pas être négligée. Un risque de nullité de vente pèse sur les opérations menées par des personnes non détentrices de ces justificatifs, ainsi que des poursuites pénales. Le choix d’une société de portage sérieuse et respectant la législation immobilière est donc essentiel.

Les différentes étapes d'une vente immobilière


ENTRE L'AGENCE ET LE NEGOCIATEUR ENTRE ITG ET LE NEGOCIATEUR / AGENCE
  • Lettre de mission agence / négociateur *
  • Attestation d'habilitation
  • Signature du compromis de vente
  • Signature acte définitif
  • Versement des honoraires
  • Signature reconnaissance préalable
  • Signature contrat commercial
  • Signature contrat de travail
  • Versement du salaire

* La lettre de mission entre l'agence et le négociateur permet de contractualiser le partenariat, de préciser le lieu de la mission et le partage des honoraires. Elle donnera délégation du mandat de l'agence.

BESOIN DE CONSEILS POUR VOUS LANCER ?

ITG vous accompagne et vous conseille avec le portage salarial

  Demandez un rendez-vous personnalisé