Les connaissances et les compétences d’un expert en évaluation immobilière sont requises dans différentes situations. Un propriétaire qui souhaite mettre son bien sur le marché y a recours. Les gestionnaires de patrimoine, les banques et assurances ont également besoin de son expertise. Il est toutefois important qu’il maîtrise les différents aspects du métier pour pouvoir accompagner ses clients.

L’expert immobilier est celui que les propriétaires sollicitent lorsqu’ils envisagent de vendre ou de mettre leur bien en location. Sa participation permet de trouver un meilleur prix selon les caractéristiques de la construction et le marché. Sa contribution est particulièrement utile avec les nouvelles réglementations qui ont été adoptées ces dernières années. Ces changements font néanmoins que ces professionnels ont toute leur place dans le secteur, peut-être même sur le long terme. Ceux qui projettent de l’exercer doivent toutefois s’assurer d’avoir les compétences et les qualités requises. L’article donne un aperçu des connaissances attendues d’un évaluateur immobilier et des formations à suivre.

Définition du métier de l’expert immobilier

Un expert immobilier est appelé pour réaliser une estimation de la valeur vénale ou locative d’un bien. Celui-ci peut être un terrain, un logement ou un local commercial. Pour ce faire, il va s’intéresser à plusieurs éléments dont :

  • L’état général du bien et ses caractéristiques ;
  • Les diagnostics effectués (électricité, amiante, plomb, mérules, etc.) ;
  • L’environnement : la sécurité, les moyens de transport, les écoles et les commerces à proximité ;
  • Les documents juridiques existants : titre de propriété, cadastre, règlement de copropriété, déclaration de travaux, permis de construire, certificats de non-opposition.

Ce professionnel est souvent sollicité par les propriétaires et bailleurs immobiliers. Il arrive également qu’il intervienne pour le compte d’une banque ou d’un assureur. Son expertise est parfois demandée dans le cadre d’une procédure judiciaire par la Cour d’appel ou le Tribunal. Cela se produit en cas de litige portant sur le bien concerné.

Quel est le rôle d’un expert immobilier ?

L’expert doit réaliser une visite du bien afin d’évaluer son état. Son analyse se portera alors sur tous les éléments qui peuvent influer sur sa valeur. Il doit en même temps prêter attention au dossier qui lui est transmis et des documents juridiques disponibles. Il est important qu’il les vérifie et demande à son client de fournir les documents manquants.

Son analyse se poursuit sur l’environnement immédiat du logement, du local ou du terrain. Il est même utile qu’il étudie le prix dans la localité où le bien immobilier se trouve. Il doit se pencher sur ceux qui ont les mêmes caractéristiques que ce dernier. Cette démarche permet de les comparer et de mieux se situer par la suite.

Une fois les études réalisées, l’expert immobilier communique la valeur estimée du bien. Il doit mettre en relief l’ensemble des éléments avancés dans un rapport d’expertise. Les conclusions seront signées et datées conformément à la norme imposée par la Charte d’expertise en évaluation immobilière (CEEI).

Quelles formations pour devenir expert immobilier ?

Le métier d’expert immobilier ne fait pas partie des professions dites réglementées en France. Cela signifie qu’aucune législation ne restreint l’accès même sans un diplôme spécifique. Cela dit, il tend à se professionnaliser. Les exigences requises par l’activité et la forte compétitivité dans le secteur font également que les formations et les expériences sont essentielles. Elles augmentent les chances d’obtenir un poste et d’avoir des clients.

La plupart des professionnels qui exercent en France ont suivi une formation auprès d’une école spécialisée. Certains ont choisi un parcours en droit puis opté pour une spécialisation en immobilier. Il faut idéalement un Bacc+5 bien qu’il soit possible de réaliser un parcours de 2 ou 3 ans. Chacun donnant accès à un BTS et une Licence.

À l’issue de la formation, les apprenants devraient maîtriser l’audit de diagnostics technique et bâtiment ou l’audit juridique et fiscal. Elle développe également leurs compétences en management et en ingénierie financière.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir expert immobilier ?

Un expert immobilier doit avoir des connaissances pointues en immobilier et en maîtriser tous les aspects, techniques, juridiques ou urbanistiques. On attend également qu’il ait :

  • Un esprit de synthèse et d’analyse ;
  • Une capacité relationnelle ;
  • Un sens de l’observation ;
  • Des compétences en rédaction ;
  • De la rigueur ;
  • Une capacité d’adaptation.

Il doit également faire preuve d’autonomie et d’impartialité pour chaque dossier géré. Une bonne culture générale et la connaissance des outils bureautiques s’avèrent aussi utiles. De même, il faut idéalement posséder un permis B pour faciliter les déplacements.

La formation inclut généralement une pratique sur terrain qui demande aux étudiants d’effectuer une réelle expertise. Ils peuvent ainsi mieux connaitre leur futur métier et développer rapidement leurs compétences.

Quel est le salaire et les perspectives d’évolution d’un expert immobilier ?

Les honoraires sont fixés librement étant donné que le métier n’est pas réglementé. Un expert immobilier toucherait ainsi entre 30 000 et 80 000 euros. La rémunération dépend en partie de l’expérience. Si un débutant gagne environ 30 000 euros, un expert confirmé peut obtenir jusqu’à 60 000 euros.

Les experts immobiliers commencent en général dans un cabinet où ils peuvent évoluer jusqu’à avoir leur propre équipe à gérer. Certains décident de se spécialiser dans un domaine spécifique comme le diagnostic d’immobilier industriel ou commercial. D’autres choisissent de lancer leur propre structure pour devenir indépendants. Dans ce dernier cas, la rémunération varie selon la capacité de chacun à développer son portefeuille clients.

Dans quelles structures travaille l’expert immobilier ?

Il est difficile de travailler directement à son compte sans expérience et sans avoir développé son réseau. Aussi, la plupart des professionnels intègrent un cabinet après avoir obtenu leur diplôme. Cette option leur permet d’évoluer rapidement en étant aux côtés de personnes expérimentées. Ces structures ont également l’avantage de disposer de leur base clientèle. Ce parcours donne ainsi l’opportunité de se faire un nom dans le milieu.

Un expert immobilier peut aussi travailler dans une étude notariale ou une agence immobilière. Ces établissements doivent souvent réaliser une expertise et préfèrent parfois embaucher un professionnel. Il arrive aussi que les banques et les assureurs sollicitent le service d’un évaluateur immobilier.

Ouvrir son propre cabinet est possible après les années passées dans une structure spécialisée. Cette période permet d’ailleurs de se constituer un réseau de clientèle. L’expérience représente également un atout pour avoir la confiance des clients. Le statut de travailleur indépendant permet d’être plus autonome et même d’améliorer son revenu.

Il est également possible d’opter pour le portage salarial immobilier pour exercer dans cette fonction s’il exerce en agence immobilière par exemple.

 

Noter cette page