Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Portage salarial : avantages et inconvénients

Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi émergente en France, à mi-chemin entre salariat et entrepreneuriat.
 
Quels sont les avantages et les inconvénients du portage salarial ? Eléments de réponses dans cet article, pour vous aider à vous y retrouver.

Portage salarial avantages inconvénients

Le coût du portage salarial : bilan des avantages et inconvénients

Chaque solution permettant de devenir freelance comporte des points plus ou moins positifs. Tout dépend de votre souhait et des attentes qu’il génère.

Inconvénients

- Le portage salarial implique des frais de gestion, qui représentent environ 10% de votre chiffre d’affaires.

- Le portage salarial induit des charges légèrement plus élevées que d’autres statuts indépendants : 50% environ pour un salarié porté, 41 à 45% pour un entrepreneur en SARL ou SASU.

Avantages

- Sécurité du salariat et avantages associés : chômage, retraite, mutuelle, prévoyance… Par ailleurs, vous êtes rémunéré dès le premier mois travaillé, nonobstant le paiement de la facture.

- Gain de temps : prise en charge des parties administratives, juridiques, sociales et comptables de votre activité par la société de portage salarial.

- Mise en réseau : vous évitez tout risque d’isolement grâce au réseau de la société de portage salarial. Vous aurez l’occasion de créer du lien avec d’autres salariés portés partout en France et à l’international, à l’occasion d’événements, d’ateliers, de formations …

- Formation : comme tout salarié, des formations vous sont régulièrement proposées pour vous aider dans votre développement commercial, la réussite de vos missions et la pérennisation de votre activité.

- Crédibilité accrue : en optant pour une société de portage salarial sérieuse et reconnue, vous aurez plus de crédibilité auprès de grands comptes. Votre référencement comme votre intégration chez eux seront simplifiés.

- Accompagnement : en plus des formations et de la gestion des frais, la société de portage salarial met à votre disposition un interlocuteur dédié pour répondre à vos questions, vous orienter et faciliter votre vie de consultant autonome, en vous proposant diverses solutions adaptées à votre demande.

Les expertises, les profils de postes et les missions éligibles au portage salarial : avantages et inconvénients

Tous les secteurs transposés de l’entreprise ou d’une organisation peuvent faire l’objet d’une mission en portage. Voyons ci-dessous comment saisir les opportunités.

Inconvénients

- L’accès au portage salarial est strictement règlementé : l’article L. 1254-2.-I. du Code du travail spécifie que “le salarié porté justifie d'une expertise, d'une qualification et d'une autonomie qui lui permet de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d'exécution de sa prestation et de son prix.”

- Le niveau de rémunération du salarié porté doit être au minimum de 2 413,50 euros bruts temps plein (75% du plafond de la sécurité sociale) + 5% d’apport d’affaires, soit environ 2 534 euros bruts équivalent temps plein.

- L’accès au portage salarial est réservé aux métiers du conseil : les professions réglementées (avocat, médecin, pharmacien, coiffeur, notaire, etc) et les activités commerciales ne sont pas éligibles au portage salarial.

Avantages

- Le portage salarial est possible dans de nombreux domaines d’activités tels que la gestion de projet, l’informatique, l’ingénierie, le digital, le coaching, la formation, les ressources humaines, le marketing, la communication, la qualité, la traduction, l’audit, la santé ou encore le management.

- Les avantages du portage salarial permettent de répondre aux attentes de profils très différents. Le portage salarial est aujourd’hui une solution à laquelle ont recours des créateurs d’entreprises désireux de tester leur activité, des freelances, des auto-entrepreneurs, des personnes en transition professionnelle et / ou en reconversion, des seniors, des retraités, des cadres désireux de vivre un autre rapport au travail, des jeunes diplômés, des slashers … Tous ces profils ont été séduits par le portage salarial, parce que c’est la seule formule leur permettant de cumuler la liberté de l’entrepreneur et la sécurité du salarié.

Le cadre juridique du portage salarial : avantages et inconvénients pour les entreprises clientes

Inconvénients

- Formalisme juridique : le recours à un salarié porté n’est possible que pour effectuer une mission ponctuelle. L’expertise de celui-ci ne doit pas être présente au sein de l’entreprise cliente.

- Le montant des honoraires du salarié porté comprend les charges sociales, les frais de gestion, mais peut différer de beaucoup par rapport aux coûts générés par l’embauche d’un expert (charges inhérentes au nombre de salariés et autres charges qui entrent dans le coût RH).

- Il n’y a pas de relation hiérarchique avec le salarié porté : c’est un prestataire pour l’entreprise cliente.

- Le recours au salarié porté n’est possible que dans des conditions strictes, tenant compte de l’ordonnance du 2 avril 2015.

Avantages

- Sécurité : l’entreprise cliente bénéficie à la fois d’un expert compétent qualifié et d’une sécurisation juridique maximale. La société de portage salarial garantit la Responsabilité Civile Professionnelle de la mission et s’occupe du contrat de prestation de portage salarial.

- Simplicité : l’entreprise cliente n’a pas à affecter de budget pour le salarié porté, notamment pour sa rémunération. Ses honoraires ne sont pas imputables à la masse salariale et passent en charges liées au prestataire externe.

- Souplesse : Le portage salarial permet une meilleure gestion des variations d’activité, en évitant tout risque de prêt de main d’oeuvre ou de requalification en contrat de travail. Cela permet de construire une procédure d’achats durable en travaillant avec des experts immédiatement opérationnels aux compétences recherchées. Ceux-ci sont pleinement concentrés sur leur mission, le portage salarial les libérant des contraintes administratives.

Avantages et inconvénients du portage salarial : en conclusion

Cette solution peut rendre des services inestimables aux différents interlocuteurs.

Vous vous posez d’autres questions sur le portage salarial relatives aux types de contrats, aux durées des missions, aux différences avec l’intérim ou le régime auto-entrepreneur, aux parties prenantes du portage salarial, ou sur tout autre sujet ?
 
Nous vous invitons à consulter notre guide du portage salarial, qui revient sur l’ensemble des questions fréquemment posées au sujet du portage salarial :
> Guide du portage : Tout savoir sur le portage salarial

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter directement :

   Contactez-nous sans engagement  

Laisser un commentaire