De nombreux étudiants sont tentés par l’entrepreneuriat. Les tâches administratives peuvent néanmoins décourager certains. Le portage salarial est ainsi une solution pratique. Le salarié porté bénéfice d’avantages sociaux divers (congés payés, allocation de chômage, etc.). Il profite également de l’accompagnement d’une société de portage pour la gestion de l’activité et la recherche de clients.

Le portage salarial séduit de plus en plus de travailleurs depuis quelques années. Il s’agit d’un statut hybride permettant de bénéficier des avantages du salariat et de l’entrepreneuriat. Le salarié porté bénéfice en effet des mêmes droits sociaux qu’un employé de droit commun. Il jouit en même temps d’une plus grande liberté, notamment pour le choix des missions et des horaires de travail. Le consultant a également droit à l’assistance de la société de portage. Cette dernière l’aide entre autres dans la recherche de missions, propose des formations et des échanges avec d’autres salariés portés seniors. Surtout, le portage salarial étudiant permet aux jeunes diplômés d’acquérir une solide expérience professionnelle.

Le portage salarial, une solution idéale pour les étudiants

A mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat, le portage salarial est une solution bénéfique pour les travailleurs expérimentés comme pour les jeunes étudiants. Ces derniers peuvent poursuivre leurs étudiants tout en exerçant une activité professionnelle e manière autonomie. Il est d’ailleurs important de souligner qu’il n’existe pas de lien de subordination entre le consultant porté et l’entreprise de portage. Le salarié a par exemple le droit de refuser une ou des missions qui lui sont proposées. Il est également en droit de choisir les horaires qui lui conviennent. Cette flexibilité est d’une grande importance pour des jeunes qui doivent encore consacrer une partie de leur temps aux études.

Le portage salarial est compatible avec différents domaines d’activité, dont l’informatique, le management, la communication, le marketing, etc. Les futurs diplômés ont ainsi l’embarras du choix pour ce qui est des opportunités  professionnelles, en France comme à l’étranger.

Le portage salarial est un moyen d’assurer son avenir. En travaillant comme indépendant, l’étudiant acquiert une expérience professionnelle qui lui permettra de se démarquer des autres en entrant sur le marché du travail. En outre, il gagne en crédibilité. En exécutant parfaitement ses missions, il se fait remarquer par les entreprises clientes. Avec le temps, il n’aura plus besoin de passer beaucoup de temps à chercher de nouvelles missions. Ce sont les clients qui viendront spontanément à lui.

Enfin, le portage salarial est un moyen d’intégrer un réseau de professionnels. L’entreprise de portage propose des formations mais aussi des échanges avec des consultants plus expérimentés. Quand il aura terminé ses études, le jeune salarié porté ne sera plus un inconnu dans le monde professionnel. Il comptera dans son carnet d’adresses des professionnels exerçant dans des domaines variés mais aussi des entreprises.

Les avantages du portage salarial pour un étudiant

Il n’est pas rare qu’un étudiant ne connaisse pas les droits que le Code du travail accorde à un salarié. En faisant du portage salarial, il se familiarise avec ce texte majeur qui régit les relations entre l’employeur et un collaborateur.

Faire du portage salarial est plus simple que de se lancer comme indépendant. En effet, l’étudiant n’a pas à entreprendre de démarche particulière pour créer une microentreprise. C’est l’entreprise de portage qui s’occupe de toutes les tâches administratives et contractuelles. L’étudiant n’a pas beaucoup d’expérience ? Cela ne devrait pas poser problème puisque la société de portage peut lui proposer des missions.

Le portage salarial permet aussi de bénéficier d’une certaine stabilité. La sécurité de l’emploi est assurée, en particulier si le salarié porté arrive à signer un CDI. En outre, le consultant junior bénéficie des mêmes privilèges qu’un employé de droit commun. On pense notamment à l’allocation chômage, aux congés pays ou encore aux indemnités journalières en cas d’arrêt de travail. A cela s’ajoute le fait que l’étudiant est couvert par l’assurance de son entreprise de portage.

    Noter cette page