Le portage salarial connait depuis quelques années un vif succès. Flexible, simple et économique, il est plébiscité par les entreprises. Pour les indépendants, c’est une option sécurisée pour tester une nouvelle activité sans créer directement une entreprise. En plus de nombreux droits sociaux, le salarié porté bénéficie de multiples avantages.

Les avantages du portage salarial pour les indépendants

Combinaison de l’entrepreneuriat et du salariat, le portage salarial permet aux indépendants de profiter du meilleur des deux mondes.

La couverture sociale des salariés en portage salarial

Le contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée qui le lie à la société de portage donne au prestataire de service le droit à la protection sociale des salariés au titre du régime général :

  • la sécurité sociale : remboursement des frais médicaux liés à des maladies, accidents, maternité, versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail,
  • la complémentaire santé obligatoire de l’entreprise,
  • la cotisation aux caisses de retraite,
  • les congés payés de 25 jours ouvrés par an (soit 30 jours ouvrables),
  • l’assurance chômage (dont ne bénéficient pas les chefs d’entreprises et les micro-entrepreneurs) en cas de perte d’activité (rupture ou de fin de contrat avec la société de portage),
  • la formation financée par le Compte Personnel de Formation (CPF).

La liberté des salariés en portage salarial

Malgré la signature d’un CDI ou d’un CDD avec la société de portage, il n’existe pas de lien de subordination entre les deux parties. Le salarié porté :

  • choisit les entreprises avec lesquelles il a envie de collaborer,
  • définit seul le contenu de son offre commerciale et de ses tarifs,
  • négocie avec l’entreprise cliente les modalités d’exécution de la mission : durée, lieu de travail (dans les locaux du client, au domicile du consultant, dans un espace de coworking…)

Il organise son emploi du temps à sa guise en tenant compte de ses impératifs familiaux et sa vie sociale. Le portage salarial permet donc un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

En fin de contrat avec la société de portage salarial, le prestataire conserve la propriété de la clientèle qu’il a prospectée. Consultez les avis portage salarial sur ITG.

La sécurisation du salaire en portage salarial

Le contrat assure au consultant la perception d’un salaire mensuel même si le client ne règle pas immédiatement l’intégralité de la facture, notamment pour une mission qui s’étale sur plusieurs mois. Certains acteurs du marché offrent même des garanties en cas de retard de règlement ou de défaillance du client.

La prise en charge des questions administratives en portage salarial

D’une part, le salarié porté n’a pas à créer une structure juridique spécifique, qui requiert un investissement financier pour le capital de départ, et qui engage son patrimoine personnel. Dès lors que les conditions et modalités de réalisation de la mission sont convenues avec le client, l’activité peut démarrer, sans avoir à choisir un statut, à s’immatriculer, etc.

D’autre part, au quotidien, il est déchargé des démarches administratives :

  • la rédaction du contrat commercial entre la société de portage et l’entreprise cliente, en reprenant les termes négociés entre cette dernière et le consultant indépendant,
  • facturation du client, la relance et l’encaissement du paiement,
  • les déclarations sociales et fiscales,
  • les prélèvements sociaux,
  • le suivi de la comptabilité,
  • les questions juridiques.

Il consacre tout son temps à la réalisation de ses missions et à la prospection.

La sécurité juridique en portage salarial

L’entreprise de portage a l’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle qui couvre l’ensemble des salariés portés. Ces derniers ne courent donc aucun risque majeur en termes de responsabilité.

S’y ajoute la sécurité juridique apportée par la convention collective de branche conclue en mars 2017. L’arrêt du contrat avec la société de portage peut se faire par démission ou par rupture conventionnelle au lieu de devoir liquider sa société.

Un accompagnement complet pour le salarié porté

L’entreprise de portage fournit à ses salariés les outils et conseils indispensables à la réussite de leur projet. Elle leur propose notamment des formations sur des thèmes en lien direct avec l’activité d’indépendant : cibler sa clientèle, prospecter, élaborer son offre de services, déterminer ou négocier ses prix, créer et étoffer son réseau, communiquer efficacement, développer son business, etc. Il est possible de mobiliser le crédit sur son CPF pour financer ces formations et augmenter ses chances de décrocher de nouvelles missions ou mieux se positionner par rapport aux concurrents.

Un conseiller référent est affecté à chaque consultant afin de l’aider à valoriser son expertise et ses qualités et l’assister au quotidien afin que ses missions se passent au mieux.

L’accès à une communauté de consultants experts en portage salarial

L’isolement est l’un des inconvénients du statut d’indépendant. Avec la société de portage, les salariés rejoignent un réseau de consultants autonomes avec qui partager savoir-faire et expériences, mais aussi trouver de nouveaux clients grâce à divers événements : ateliers, workshops. En mettant leurs compétences en commun, ils peuvent même décrocher des missions d’envergure à réaliser collectivement.

L’optimisation des revenus en portage salarial

La plupart des entreprises de portage salarial acceptent le remboursement de frais professionnels (repas, déplacements, acquisition d’équipement informatique…), permettant au consultant de maximiser son chiffre d’affaires net. Réalisez une simulation portage salarial et obtenez davantage d’information par un de nos conseillers.

Quelques-unes mettent en place un programme de parrainage qui donne au « parrain » le droit à une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par un « filleul ». D’autres accordent des chèques-cadeaux ou mettent à disposition des produits d’épargne salariale comme les PEE, PEI et PERCO.

Une solution tout aussi intéressante pour les entreprises clientes

TPE, PME et grands groupes se tournent vers les sociétés de portage salarial pour bénéficier de compétences rares ou pointues de manière récurrente ou ponctuelle. Les avantages de la formule sont multiples :

  • accès à un expert pour un besoin spécifique,
  • pas de contraintes de recrutement et de gestion du personnel (paie, cotisations sociales, impôt…),
  • coûts maitrisés qui n’impactent pas sa masse salariale et ses frais fixes.

Le portage salarial ne manque pas d’atouts, en particulier pour dans le domaine des activités de services. Il s’adresse à un large public :

  • les cadres en reconversion ou en fin de carrière,
  • les autoentrepreneurs,
  • les salariés en quête d’une source de revenus complémentaires,
  • les retraités,
  • les consultants désireux de travailler avec des entreprises étrangères,

Il permet une transition souple et sécurisée du salariat vers l’entrepreneuriat, notamment pour tester la viabilité d’un projet professionnel.