Immobilier : la start-up sud-coréenne Zigbang annonce le lancement d’une plateforme de bureau virtuel dans le métaverse

Véritable révolution numérique en cours, le métaverse n’en finit plus de faire parler de lui. À en croire certains, il constituerait le monde de demain. Sans surprise, les investisseurs semblent de plus en plus séduits par ce monde virtuel et de son énorme potentiel. C’est par exemple le cas de Zigbang, start-up sud-coréenne de proptech spécialisée dans les transactions immobilières. Celle-ci va y lancer une plateforme de bureau virtuel mondial.

Start-up immobilière et métaverse : une combinaison gagnante ?

L’incursion de l’immobilier dans le métaverse s’est avant tout faite par l’acquisition de terrains virtuels, avant de se poursuivre par la mise en place de nouvelles constructions.

Aujourd’hui, il est possible d’y trouver des hôtels, des plateformes d’investissement immobilier ou encore des centres commerciaux. Mais comme cet univers est en perpétuelle évolution, voilà qu’il s’apprête aussi à accueillir des bureaux.

En clair, il s’agira d’une plateforme reproduisant numériquement l’environnement de travail et permettant aux collaborateurs de se réunir.

Mais par-dessus tout, à l’image de l’Openspace, ces plateformes visent surtout à favoriser l’esprit collaboratif.

Une start-up venue tout droit de la Corée du Sud entend devenir leader de ce marché de niche. Elle s’appelle Zigbang et a récemment annoncé le lancement de sa plateforme « Soma ». Cette dernière abrite des bureaux virtuels accessibles à tous les employés de l’entreprise, peu importe leur localisation dans le monde. Par l’intermédiaire d’avatars, les collaborateurs pourront par exemple travailler ensemble sur un projet ou organiser des réunions.

Il faut dire que Zigbang n’en est pas à son coup d’essai. La jeune pousse sud-coréenne a auparavant développé une plateforme similaire, mais dont l’accès était réservé uniquement aux entreprises locales. Avec Soma, elle cible des entreprises internationales.

Négociateur immobilier dans le métaverse : un métier parfaitement compatible avec le portage salarial

Comme dit précédemment, le métaverse accueille désormais des plateformes d’investissements immobiliers. Celles-ci peuvent donc servir de « terrain de jeu » idéal pour les négociateurs immobiliers.

En parlant de négociateurs immobiliers, ceux-ci peuvent recourir au portage salarial immobilier pour bénéficier d’une sécurité accrue dans l’exercice de leur activité.

  • En choisissant de devenir des salariés portés, ils ont droit aux mêmes avantages sociaux que les salariés classiques. Par exemple, ils ont la possibilité de cotiser pour des allocations chômage ou pour une pension de retraite. De même, ils ont accès à une mutuelle d’entreprise afin de couvrir les frais de soins non pris en charge par l’Assurance maladie.
  • Par ailleurs, le portage salarial permet au négociateur indépendant de s’épargner toutes formalités administratives, sociales et fiscales (celles-ci sont gérées par la société de portage) et de lancer immédiatement son activité sans créer une véritable entreprise.

Le fait que les négociations se déroulent dans le métaverse et non dans le monde physique ne devrait pas avoir d’incidence sur les conditions de travail du salarié porté.

Noter cette page