Votre activité de consultant est en train de prendre le l’ampleur ? On vous propose de plus en plus de missions et vous ne trouvez plus le temps de les prendre en charge ? Ou alors, on vous demande un travail qui requiert des compétences variées qui sortent de votre champ d’action habituel ? Enfin, vous n’avez peut-être plus envie de réaliser certaines tâches qui vous ennuient ? Quelle que soit la raison, il est probable qu’à un moment de votre carrière, vous ayez besoin de déléguer tout ou partie de vos missions. Sous-traiter en étant en portage salarial est tout à fait possible. Découvrez dans cet article quelles sont les erreurs à éviter et les contraintes à respecter. 

sous-traiter-portage-salarial

Bien choisir ses sous-traitants

Avant toute chose, gardez bien à l’esprit que vous jouez votre image de professionnel à chacune de vos prestations. Si vous décidez de faire appel à des sous-traitants, soyez exigeant dans votre sélection. Car si la qualité du travail rendu est inférieure à celle que vous avez l’habitude de produire, vous allez devoir passer du temps à reprendre ce qui ne va pas. Ce surplus de tâches à effectuer risque de vous créer des problèmes au lieu d’en résoudre. 

Choisissez des personnes faisant partie de votre réseau professionnel. Mais travaillez avec elles pour leurs compétences et non pour leur amitié. Proposer un contrat à un ami pour lui rendre service risque de vous porter préjudice. Vos relations professionnelles comme personnelles pourraient en pâtir. 

Sous-traiter demande de l’organisation

En sous-traitant une mission entière ou seulement une partie de celle-ci, vous allez vous retrouver à la tête d’un projet à gérer de A à Z. Plus de personnes seront impliquées dans le travail à effectuer, plus vous aurez besoin d’être organisé. 

Vous devrez répartir les tâches, établir un planning, assurer la communication avec chaque intervenant, etc. Pour vous aider dans ce rôle, vous pourrez utiliser des outils de gestion de projet et des plateformes de travail collaboratif comme Slack par exemple. 

Sous-traiter en portage salarial : comment se passe la facturation

En ce qui concerne la facturation et la rémunération, deux cas de figure existent lorsque l’on est en portage salarial. 

La sous-traitance interne

La sous-traitance interne consiste à déléguer une mission à un indépendant faisant partie de la même société de portage salarial. Comme pour toute collaboration, cette dernière se chargera des contrats passés entre chaque partie. La facturation au client final se fait en votre nom. Puis, la société de portage procède à une rétrocession entre les comptes portés pour facturer la sous-traitance. 

La sous-traitance externe

La sous-traitance externe consiste à passer un contrat avec un professionnel porté par une autre société de portage que la vôtre. Il peut également s’agir d’un indépendant ayant un autre statut. En soi, cela ne change pas grand chose pour vous étant donné que vous n’avez pas à gérer toute la partie administrative de votre activité. 

La facturation doit cependant respecter quelques règles. Si le montant du contrat que vous passez avec votre sous-traitant est de 5000 € ou plus, vous devez vérifier ses cotisations auprès de l’URSSAF. Celles-ci doivent être à jour et une attestation de vigilance doit vous être fournie à la signature du contrat, puis tous les 6 mois jusqu’à la fin de la mission.

Si le montant est inférieur à 5000 €, vous n’avez aucune obligation de la sorte. Votre responsabilité n’est pas engagée. Votre société de portage prend en charge vos factures et les adresse à votre client. Elle s’occupe également de recevoir celles émises par votre ou vos sous-traitants, et de les payer à partir du moment où le client final a réglé son dû. 

Sous-traiter en portage salarial n’ajoute donc pas de lourdeur administrative à votre activité. Tout est pris en charge par la société qui vous porte. Cependant, réfléchissez bien avant de vous engager dans ce type d’aventure. Ne négligez pas le temps que la sous-traitance vous demandera : trouver une personne compétente et digne de confiance, formuler les consignes, vérifier le travail, etc.

Comment se passe la sous traitance en Portage Salarial? Etre consultant indépendant ne veut pas dire être isolé mais alors comment gérer la facturation si on travaille en équipe en portage salarial?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *