Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Soigner son réseau : la clé de la réussite professionnelle

HEC Alumni, Ipsos et le Boston Consulting Group, ont publié une étude inédite sur les réseaux professionnels, intitulée « Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences ». L’étude cherche à apporter un éclairage sur ce qu’on appelle un bon réseau professionnel aujourd’hui et comment les actifs construisent le leur.

réseau professionnel

Le réseau : un outil indispensable pour réussir

Le réseau est LE plus qu’il est nécessaire d’avoir à notre époque pour 66% des cadres interrogés. Seuls 15% d’entre eux déclarent cependant que leur réseau est le fruit d'une démarche construite. En effet, pour les 85% restants, le réseau se construit essentiellement au gré des rencontres et des opportunités. Ces rencontres se font notamment lors des études supérieures (50%) et du premier job (58%).

Quant aux bénéfices généralement attendus, ils sont nombreux : recommandation (53%), conseil (51%), obtention d’information (50%) et visibilité (49%).

Cette conscience de l’importance du réseau est encore plus marquée chez les moins de 30 ans qui sont les plus convaincus de leur efficacité : puisqu’ils sont 86% à considérer le réseau comme indispensable pour réussir professionnellement.

La construction du réseau : un dur labeur

La mise en œuvre du réseau est, pour beaucoup de cadres, jugée difficile et chronophage. Pour 49% des répondants, entretenir son réseau demande des efforts importants, et  pour 59% d’entre eux, un véritable apprentissage. 73% des cadres affirment d’ailleurs  ne pas avoir suffisamment de temps pour entretenir leur réseau.

Quant à la question de savoir si les réseaux sociaux facilitent le développement de réseaux ? Seuls 44% des répondants jugent que les réseaux sociaux sont un moyen efficace de développement du réseau. Pour 51% d’entre eux, les réseaux sociaux sont davantage un outil qui sert à l’occasion d’une recherche d’emploi.

Les rencontres physiques restent donc l'outil principal de la construction du réseau.

Vous l’aurez compris la place est maintenant faite à une conception décomplexée du réseautage.

Lien vers l'étude : http://www.slideshare.net/IpsosFrance/les-rseaux-professionnels-comme-facteur-de-russite-paradoxes-et-divergences

Laisser un commentaire