Mission longue ou courte, quelle durée choisir ? - ITG
Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Mission longue ou courte, quelle durée choisir ?

Consultant indépendant ou en portage salarial, votre travail rime avec flexibilité. Vous avez le choix de vos missions, de vos clients et c’est vous qui négociez vos tarifs. Mais pas toujours facile de peser le pour et le contre entre mission longue et mission courte. Les deux possèdent des avantages et des inconvénients, alors choisissez ce qui correspond le plus à vos besoins au moment présent.

Les petites missions vous permettent d’accumuler des expériences variées et votre travail se diversifie ; les missions longues vous assurent une plus grande sécurité, notamment financière.

La mission courte : pour les consultants qui ont la bougeotte

La mission courte correspond à une période allant de un jour à trois mois, au-delà on parlera plutôt de mission longue.

Les missions courtes : pour quels profils ?

Les missions courtes sont adaptées aux consultants qui débutent car elles leur permettent d’étoffer leurs références, de gagner en expérience et de mettre en œuvre leurs compétences sur différents tableaux. En effet il est important de se constituer un « capital expérience » lorsque l’on débute, car les entreprises y sont très attentives au moment de faire leur sélection. Les expériences vous donnent de la crédibilité en plus d’étoffer votre panel de compétences.

Des missions courtes sont d’ailleurs souvent proposées dans le domaine du digital et de l’IT pour répondre à des urgences ou à des crises. Pour le consultant qui répond à l’offre de mission c’est l’occasion de valoriser votre rapidité d’adaptation et votre réactivité. Peu importe si vos missions sont longues ou courtes par la suite, ce sont des compétences toujours très appréciées par les entreprises clientes. Certains freelances se spécialisent même dans les missions courtes, pour ceux qui souhaitent rester libres avec un profil créatif.

Avantages et inconvénients des missions courtes

Autre avantage de la mission courte, votre travail n’est jamais monotone, vous pouvez cumuler plusieurs missions en même temps, vous êtes missionné sur des sujets variés. Vous pouvez vous libérer rapidement si la mission de vos rêves passe sur le pas de votre porte.

Pensez aussi, lors de vos négociations commerciales, que la disponibilité et l’urgence se rémunèrent mieux qu’un travail routinier. Vous pouvez prétendre à fixer un taux journalier moyen plus élevé, les délais serrés n’ont pas la même valeur !

En revanche prenez garde aux inconvénients des missions courtes, vous n’aurez pas de répit dans la recherche de missions et vous risquez de rencontrer plus de périodes creuses. Vous faites le choix d’une sécurité moindre qu’en mission de longue durée.

La mission longue : pour les consultants en quête de stabilité

Les missions longues sont souvent celles qui nécessitent un travail de fond, avec un besoin de suivi. Les consultants sont alors bien souvent concernés par ce type de missions. Il peut s’agir d’un travail qui implique le suivi d’un projet de A à Z.

A qui s’adressent les missions longues ?

Les missions longues concernent souvent le digital, le marketing, ou encore les développeurs.  En effet, les entreprises qui font appel à des consultants sur ces sujets n’ont pas toujours de résultat immédiat c’est pourquoi ils font appel à eux sur une longue période. Leur mission peut nécessiter un investissement dans la durée pour suivre le projet, pour l’améliorer ou y apporter des modifications. Les consultants manager de transition sont aussi très concernés par les missions longues car ils sont appelés à intervenir à long terme chez leurs clients pour modifier en profondeur l’entreprise.

Avantages et inconvénients

 Les missions longues offrent l’avantage de la stabilité. Elles sont tout à fait adaptées aux profils qui aiment suivre un projet de sa conception à sa concrétisation et à ceux qui aiment s’intégrer dans les équipes de travail de l’entreprise cliente.

Un des inconvénients des missions longues vient d’ailleurs de ce dernier point, en effet, votre client peut parfois trop vous considérer comme un salarié, alors si besoin n’oubliez pas de rappeler que vous êtes bel et bien indépendant. Faites remarquez à votre client que vous n’êtes pas en situation de subordination mais que vous avez une relation commerciale et que vous offrez votre expertise.

Mission longue ou mission courte, elles s’adaptent tout à fait aux consultants en portage salarial ! Faites le choix qui correspond à vos aspirations et votre société de portage s’occupe du reste : contrat de travail, contrat de prestation commerciale, facturation, remboursement des frais professionnel…en résumé toutes vos tâches administratives !

4 (8 votes)

Laisser un commentaire