Femme entrepreneure : comment devenir indépendante en toute sécurité - ITG
Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Femme entrepreneure : comment devenir indépendante en toute sécurité

L'aventure entrepreneuriale séduit de plus en plus de femmes à travers le monde. Selon une étude réalisée dans 74 pays par le cabinet Global EntrepreneurShip Monitor *, le nombre de femmes dirigeantes d’entreprise a bondi de 10 % entre 2016 et 2017. Signe que la parité gagne du terrain dans le monde du travail...

1. Une volonté d’indépendance

Si les motivations qui conduisent les femmes à créer leur entreprise sont nombreuses, l'une d'entre elles semble faire l'unanimité : le désir d'indépendance ! Et cette revendication dépasse le simple cadre professionnel. L'évolution des mentalités au cours des dernières décennies a conduit les femmes à occuper le devant de la scène, dans des domaines jadis réservés aux hommes. Du sport à la politique en passant par les arts, nombreuses sont celles qui ont damé le pion à leurs homologues masculins. Il était donc logique que le monde de l'entreprise soit à son tour touché par ce mouvement de fond.

Les femmes qui endossent le costume d'entrepreneure s'exposent, au même titre que les hommes, aux aléas de la vie économique. Mais l'indépendance que leur procure le statut de dirigeante ou de freelance compense en grande partie les contraintes liées à la gestion d'une entreprise. Le sentiment de s'affranchir de toute tutelle est un élément moteur de l'aventure entrepreneuriale au féminin. Et ce ne sont pas les 37 % de femmes créatrices d'entreprises au Sénégal qui diront le contraire ! Dans les pays en voie développement, la création d'entreprise constitue pour les femmes un moyen de conquérir une forme d'autonomie. Un exemple qui mériterait d'être suivi en Europe, où le taux d'activité entrepreneurial chez les femmes n'est que de 3 % en moyenne.

2. En France, un tiers des femmes exercent une activité indépendante : quelles sont leurs motivations ?

Dresser le portrait-robot de la femme entrepreneure n'est pas chose aisée. On peut néanmoins relever quelques grandes lignes directrices :

Des secteurs d'activité ciblés 

La moitié des femmes qui créent leur entreprise s'orientent vers des activités de service. Les clients de ces entrepreneures sont souvent séduits par leurs aptitudes relationnelles, dans un secteur où la capacité d'écoute et l'empathie sont des gages de réussite. Attention toutefois à ne pas croire que les femmes créatrices d'entreprise sont cantonnées aux seules activités de service : 20 % d'entre elles évoluent par exemple dans le secteur de l'industrie et du BTP.

La volonté d'endosser des responsabilités

Parmi les motivations qui guident les femmes vers l'entrepreneuriat, on peut également évoquer le désir d'assumer des responsabilités professionnelles valorisantes. Avec une moyenne de 2 employés par entreprise, les femmes dirigeantes de société contribuent activement à la création d'emplois dans l'Hexagone. Une responsabilité dont ces entrepreneures ne sont pas peu fières !

Des programmes d'aide à l'entrepreneuriat féminin 

Les femmes sont davantage enclines que leurs homologues masculins à solliciter des aides à la création d'entreprise. Souvent mieux informées, elles n'hésitent pas à recourir à des programmes d'aide comme le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes, qui facilite l’accès au crédit bancaire pour les femmes entrepreneures.

3. Le portage salarial : une solution sécurisante pour les femmes entrepreneures

Un gain de temps

Le portage salarial permet de travailler à son compte et de facturer ses clients tout en restant salarié. Ce statut hybride répond en grande partie aux besoins des femmes qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale : Celles qui optent pour le portage salarial sont dispensées de toutes les obligations juridiques et administratives inhérentes à la vie d'une entreprise. C'est un gain de temps considérable, qui leur permet de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. 

L'autonomie

Le portage salarial laisse aux femmes une entière autonomie dans la gestion de leur emploi du temps. Cette flexibilité leur confère une réelle indépendance dans la conduite de leurs activités.

La sécurité de l'emploi

Le recours au portage salarial évite de se lancer dans la création d’une entreprise avec les risques personnels, et surtout financiers, que cela comporte. L’accompagnement et les conseils de la société de portage sont aussi un plus appréciable lorsque l’on démarre une activité. Et une fois le projet validé, il est toujours possible de basculer vers un autre statut s’il on souhaite faire grandir l’entreprise et embaucher.

Les avantages du salariat

Enfin, le portage salarial permet aux femmes de conserver les avantages liés au statut de salarié, tout en exerçant une activité indépendante. Elles continuent ainsi de bénéficier d'une couverture sociale, de l'assurance chômage et du régime général de retraite.

Une forme de sécurité qui ne se refuse pas !

Besoin de plus d'informations sur le portage salarial ?

Découvrir les avantages

 

* l’étude de Global EntrepreneurShip Monitor  http://www.datapressepremium.com/rmdiff/1556/gem-womens-2016-2017-report-.pdf

4 (9 votes)