Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

3 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux pour un consultant freelance

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui des moyens de communication à part entière pour le consultant freelance. Les opportunités qu’ils offrent sont nombreuses : promouvoir son activité, développer sa réputation de consultant et celle de son entreprise, étendre son réseau professionnel, créer une proximité avec les personnes qui vous suivent, mais aussi et surtout prospecter et obtenir de nouveaux clients.

Cependant, des erreurs évitables sont régulièrement commises par les professionels sur les réseaux sociaux. En voici un aperçu et des solutions pour agir différemment.

Diffuser ses contenus à la suite

Pour se simplifier la vie, la tentation est grande de publier l’ensemble de ses contenus en une fois afin de ne plus avoir à y penser.

En procédant de la sorte, le risque de lasser les gens qui vous suivent est très fort. Il n’est jamais agréable d’être inondé de contenu venant d’une même personne sur les réseaux sociaux.

De nombreux outils sont à votre disposition pour remédier à ce problème, par exemple HootSuite ou Buffer. Ils permettent de répartir vos publications dans le temps sur différents réseaux sociaux. Ainsi, vous pouvez programmer vos tweets ou vos statuts en une fois et passer à autre chose.

 

Laisser à l’abandon ses comptes

On voit trop souvent des comptes de professionnels laissés à l’abandon sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse d’une page d’entreprise sur Facebook ou de son compte Twitter. Bien souvent, il y a deux raisons à cela : le manque de temps et le manque de retour sur investissement.

Des comptes professionnels laissés à l’abandon posent des problèmes d’image : bien souvent, le consultant et l’entreprise souhaitent véhiculer des valeurs parmi lesquelles figurent la fiabilité, le dynamisme… On doit retrouver ses valeurs dans la façon dont vous gérez votre image sur le web, c’est une question de cohérence.

Mieux vaut réfléchir à la stratégie que vous allez mettre en place avant de vous lancer : sur quels réseaux sociaux ai-je intérêt à être ? Quelle va être ma stratégie de communication ? A quelle fréquence vais-je proposer du contenu ? L’objectif : mettre en place une stratégie tenable sur le long terme. Bien souvent, on est emporté par l’enthousiasme des débuts en y consacrant du temps plus que de raison, ce qui amène parfois au découragement et à un abandon rapide.

S’investir sur les réseaux sociaux paye sur le long terme. Votre réputation se construit petit à petit, alors n’en attendez pas “trop”, trop rapidement.

 

Etre trop commercial

Bien évidemment, les professionnels qui s’investissent sur les réseaux sociaux le font au moins en partie dans un objectif commercial. Pour autant, cela ne signifie pas qu’on peut en abuser. Le risque est le même : lasser les gens qui vous suivent. Ce n’est pas le bon mode de fonctionnement sur Internet.

C’est avant tout la qualité qui paye : démarquez vous par l’intérêt de ce que vous publiez ou de ce que vous relayez. C’est le meilleur moyen d’intéresser les gens, de conserver ceux qui vous suivent et d’intéresser de nouvelles personnes.

Sur le long terme, vous pouvez espérer devenir un influenceur dans votre domaine d’activité.


Les internautes sont très sollicités sur les réseaux sociaux. Se démarquer est un vrai challenge qui nécessite de s’y prendre de la bonne manière, alors à vous de jouer !

Laisser un commentaire