Le coronavirus a touché tous les secteurs et les consultants indépendants ont pu observer une baisse de leur activité. Voici nos conseils pour vous relancer après le confinement.

 

Consultants : 5 conseils pour relancer votre activité après la crise

La période actuelle est certes difficile mais elle offre une opportunité inédite de se poser et de revoir sa stratégie ainsi que la direction qu’on veut donner à son activité.

Devenir plus proche de ses clients

Le confinement a gelé la plupart des budgets et donc des ventes, il va donc être difficile de trouver immédiatement de nouveaux clients. Mais n’oubliez pas qu’il est toujours plus long et coûteux de trouver de nouveaux clients que de fidéliser les actuels.

C’est donc le bon moment pour gagner en proximité avec vos prospects et clients et de créer du contenu propice à la fidélisation. Communiquez régulièrement, prenez des nouvelles, essayez d’adapter vos prestations au contexte actuel et échangez avec eux sur les actions à prévoir pour les prochains mois pour accompagner la reprise de leur activité.

Dans la mesure du possible, suivez les prestations qui étaient en cours avant le début de la crise du coronavirus et proposez des solutions pour éviter les annulations et privilégier les reports.

La communication est la clé de la proximité avec vos clients et prospects, même si chacun est confiné chez soi : distance physique ne veut pas dire distance sociale. Votre stratégie de communication va donc passer par vos réseaux sociaux, votre blog et les canaux de communication partagés avec vos clients : emails, messageries instantanées, téléphone, etc.

Revoir son business model

Le retour à la normale n’interviendra pas en même temps que le déconfinement et il faudra donc du temps pour que la machine se relance. Vous devez donc réfléchir à adapter votre offre pour vous préparer au mieux à la reprise.

C’est donc l’occasion de repenser votre business model, de penser à de nouvelles offres qui non seulement vous aideront à surmonter la crise mais seront aussi bénéfiques sur le long terme.

En tant que consultant, vous pouvez par exemple partager vos connaissances et votre savoir-faire avec des formations ou des cours particuliers en ligne. C’est d’ailleurs l’occasion de développer le consulting à distance avec des tarifs adaptés et pourquoi pas de toucher une nouvelle clientèle grâce à ces nouvelles offres.

Enfin, pourquoi ne pas essayer de proposer certaines offres gratuites, comme certaines vidéos de coaching ? Cela permettrait de tester la pertinence de vos conseils et d’attirer de nouveaux prospects.

Améliorer son SEO

Les résultats en SEO mettent des mois à arriver, c’est donc le moment idéal de les travailler pour voir le fruit de vos efforts récompensé lorsque l’activité économique aura repris. Cela vous aidera très clairement à relancer votre activité.

Pour améliorer votre référencement, la meilleure solution est de travailler vos contenus : il faut profiter de ce confinement pour produire des textes originaux et optimisés sur des termes relatifs à votre activité.

Créer des scénarios d’email marketing

L’email est un outil marketing très efficace mais il faut pour cela avoir bien organisé sa base d’inscrits au préalable. En effet, pour avoir des performances optimales il faut éviter d’envoyer la même communication à tous vos abonnés. Vous devez donc segmenter votre base d’emails pour pouvoir faire des campagnes marketing en rapport avec les objectifs de vos clients.

Cette opération de nettoyage et structuration de votre base de données peut prendre du temps, c’est donc le moment idéal pour le faire et cela vous permettra de mettre en place des stratégies d’email marketing efficaces.

Avancer sur vos side project

En tant que consultant indépendant, il y a souvent des projets qu’on aimerait mettre en place mais qu’on ne fait pas par manque de temps. C’est le moment de vous y mettre et de travailler sur des sujets de fond, des projets qui vous tiennent à cœur ou des tâches que vous avez reportées des dizaines de fois comme mettre à jour votre site ou vos profils sur les réseaux sociaux par exemple.

Cette période est certes compliquée mais elle offre de nouvelles opportunités qu’il faut saisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *