Comment profiter de la période post Covid-19 qui limite le nombre de personnes dans un groupe de travail pour envisager une nouvelle façon de se former ?

S'entraîner tout au long de sa vie

La crise liée au Coronavirus a mis un véritable frein aux programmes de formation des salariés, tout du moins pour la partie présentielle. Avec les mesures sanitaires mises en place, la reprise de sessions de formation s’annonce compliquée à mettre en œuvre dans les semaines qui viennent.

Néanmoins, il existe bien d’autres façons de se former et il est possible de profiter des changements imposés par le Covid-19 pour mettre en place un programme d’auto-formation et se l’appliquer tout au long de sa vie professionnelle.

Grâce aux nombreux outils disponibles en ligne, comme les conférences vidéo, les masterclass, les tutoriels ou encore les MOOCs, les ressources ne manquent pas. Cependant, avoir un choix important peut amener les salariés ou indépendants qui souhaitent se former à se noyer dans une offre pléthorique et donc à ne pas atteindre leurs objectifs d’apprentissage. Il est donc nécessaire de mettre en place une démarche d’auto-formation qu’il sera possible d’appliquer une fois les mesures sanitaires relevées.

La démarche d’auto-formation

L’auto-formation est « une formation que la personne se donne à elle-même » selon Hélène Bézille, professeure en Sciences de l’Éducation, et vient en complément de l’hétéro-formation, « la formation par les autres » menée dans un cadre institutionnalisé (école, université, etc.).

Elle s’inscrit dans un processus personnel de recherche et de développement de nouvelles compétences et connaissances. Cependant, il ne s’agit pas forcément de partir de zéro mais de profiter des ressources disponibles comme les livres, les articles, les MOOC, tutos en ligne ou encore les rencontres avec d’autres professionnels. L’avantage de cette pratique est que l’apprenant choisit non seulement ce qu’il souhaite apprendre mais aussi la façon dont il souhaite le faire, ce qui lui confère un sentiment de liberté et d’indépendance qu’il ne ressent pas forcément lors des formations « classiques ».

Quel processus mettre en place pour s’auto-former ?

L’auto-formation est un acte naturel que l’on pratique depuis notre plus jeune âge, lorsqu’on apprend à parler. Cependant, plus on avance dans l’âge plus l’auto-formation est remplacée par l’hétéro-formation. Il est donc très important de prendre à nouveau conscience de cette méthode et de ses capacités à la mettre en place à nouveau.

Pour cela, il faut conscientiser tout ce qui semble avoir été appris de manière naturelle : une langue, un nouveau sport, des nouvelles capacités de travail, la cuisine, etc.

Dans un second temps, vous devez analyser les outils et méthodes qui ont servi ces nouveaux apprentissages, ainsi que les moments que vous avez privilégiés pour vous auto-former et la façon dont vous avez constaté vos progrès. Vous pourrez ainsi déterminer votre rapport au savoir et à l’apprentissage et vous fixer des objectifs de formation atteignables, ce qui vous permettra de conserver votre motivation intacte tout au long du processus. L’auto-formation est ainsi un excellent moyen d’apprendre à se connaître, ce qui sera très utile lors de sessions de formation ultérieure en autonomie ou avec un formateur.

Enfin, la dernière étape est la mise en pratique qui permettra de lier savoirs théoriques et application sur le terrain. L’auto-formation vous laisse le choix des sujets d’étude et du type de résultats que vous souhaitez obtenir tout en respectant votre propre rythme de progression. C’est donc vous qui décidez du moment de mise en pratique : certains souhaitent tout de suite faire de l’opérationnel tandis que d’autres préfèrent être sûrs de leurs compétences théoriques avant de se lancer. De plus, alterner entre apprentissage et mise en application permet d’adapter la théorie et d’entrer dans une dynamique d’amélioration continue.

Le plus important dans l’auto-formation est la rigueur et la volonté d’apprendre toujours. Une fois que votre esprit est habitué à cette méthode, vous serez alors capable d’apprendre en continu et de conscientiser l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *