Être graphiste freelance exige un certain nombre de qualités. À part les compétences professionnelles, il faut avoir de la discipline, de la rigueur et un sens commercial aigu. Toutefois, il ne faut pas non plus oublier l’importance de la prospection. En effet, le travailleur indépendant doit rechercher régulièrement des missions pour pouvoir développer son affaire.

Ces dernières années, le métier de graphiste intéresse de nombreuses personnes. En effet, le secteur de la communication visuelle est devenu incontournable pour les entreprises désirant s’imposer sur le marché. Cela explique pourquoi les graphistes sont très sollicités sur le marché du travail. En optant pour le freelance, le graphiste peut gérer son activité dans l’indépendance totale.

Ainsi, il est libre de choisir son lieu de travail avec une grande flexibilité en matière d’horaire. Toutefois, pour réussir en tant que travailleur indépendant, il faut rechercher régulièrement des missions. C’est toujours valable, que ce soit pour un entrepreneur ou un salarié porté. Voici toutes les astuces pour trouver facilement une mission graphiste freelance.

Métier de graphiste freelance

Le statut de freelance connaît un essor considérable ces dernières années. Il séduit particulièrement les personnes à la recherche d’autonomie dans la réalisation de leurs activités. Si le journaliste freelance et le freelance marketing sont très prisés, le graphiste freelance est également très apprécié. Ce qui s’explique par son rôle prépondérant dans la visibilité des entreprises.

Le graphiste se spécialise dans le domaine des arts graphiques. Il confectionne les affiches publicitaires, il réalise des dessins ainsi que des illustrations en vue d’optimiser les sites web. Grâce à ce professionnel, les entreprises peuvent améliorer significativement leur communication et attirer facilement les prospects.

Certains graphistes se font embaucher au sein des sociétés en tant que salariés. Dans ce cas, ils doivent conclure un contrat de travail en CDI ou CDD. Tout dépend de l’expérience ou des besoins des entreprises qui recrutent. Par contre, un graphiste freelance est un travailleur indépendant. Ainsi, il n’y a aucun lien hiérarchique ni de contrat de travail. En revanche, il doit établir avec son client un contrat de mission incluant les détails de la prestation. En tant que professionnel en matière de communication visuelle, il peut offrir ses services :

  • Aux entreprises ;
  • Aux agences de communication ;
  • Aux studios de créations graphiques.

Quelles sont les missions d’un graphiste freelance ?

Le graphiste freelance n’est pas qu’un simple dessinateur. Sa principale mission est de rendre un message plus percutant, grâce à des images. Cela est très important pour convaincre les clients et prospects. Grâce à son intervention, il apporte à l’entreprise une identité visuelle, indispensable pour se distinguer des concurrents. Cela permet également d’apporter plus de crédibilité à la société à l’égard des partenaires commerciaux ainsi que de la clientèle.

Ainsi, pour plus d’efficacité, il doit avoir des qualités commerciales. De cette manière, il peut concevoir des visuels qui répondent exactement aux besoins des clients ainsi que des entreprises. Bien que le graphiste freelance soit un travailleur indépendant, il doit collaborer avec d’autres professionnels comme des :

  • Designers web ;
  • Développeurs web ;
  • Rédacteurs web.

Le graphiste freelance est souvent amené à travailler sur différents types de projet. C’est la raison pour laquelle il doit être polyvalent. Il doit aussi se former régulièrement pour développer ses compétences et mieux maîtriser chaque secteur d’activité. Il peut se voir confier des tâches ci-après :

  • Création de charte graphique ;
  • Conception d’affiche, brochure, PLV, prospectus ;
  • Amélioration de l’identité visuelle ;
  • Fabrication de pochette CD ou d’une couverture de livre.

Comment trouver des missions pour graphiste freelance ?

Le graphiste freelance travaille en son propre compte ou collabore avec des sociétés de portage salarial. Avec cette dernière option, il bénéficie d’une meilleure sécurité financière. En effet, c’est la société qui s’occupe de toutes les tâches administratives y compris le recouvrement des factures impayées. Toutefois, il doit rechercher lui-même ses clients ou ses missions pour pouvoir optimiser ses revenus.

Les graphistes qui débutent en tant que freelance doivent suivre quelques étapes pour trouver leur premier client :

  • Créer un site web pour faire connaître son activité ;
  • Inscription sur les plateformes pour concevoir son profil de graphiste ;
  • Mettre en place une campagne d’e-mailing ;
  • Prospecter les agences web.

Il faut comprendre qu’avoir des compétences en graphisme ne suffit pas pour réussir dans ce métier. Il va falloir être capable de démarcher des clients en choisissant les meilleures plateformes telles que :

  • Graphiste.com ;
  • Talents around ;
  • CreativLink ;
  • Creads ;
  • Simpl.be ;
  • Graphistesonline.com ;
  • DesignCrowd ;
  • 99designs.fr ;
  • Designonclick.fr ;
  • Designhill.

En bref, il existe divers moyens pour trouver des missions de graphiste en freelance. Chacun peut choisir la solution qui lui convient.

Il est possible d’exercer des missions de graphiste en portage salarial. En effet, le portage salarial est un statut hybride qui permet d’exercer son activité en toute indépendance tout en bénéficiant des avantages sociaux du salariat.

Grâce à ce statut, de nombreux consultants se sont concentrés sur leur cœur de métier tout en déléguant la gestion administrative, comptable et juridique à leur société de portage.

    Noter cette page