Interview de Pierre Ferracci, Président du groupe Alpha.

Il évoque d’abord le Compte Social Universel, qu’il qualifie d’idée généreuse mais qui, selon lui, nécessite d’abord d’identifier pourquoi c’est aussi compliqué à mettre en oeuvre et de comprendre quels sont les facteurs qui nous empêchent d’attacher des droits aux personnes plutôt qu’aux statuts.

Pierre Ferracci perçoit la forme “d’égalitarisme à la française” comme un blocage : d’après lui, accorder les mêmes droits à tout le monde développe les inégalités et ne fait pas monter le niveau de qualification. Il ajoute que la volonté de développer des droits universels risque que l’on n’atteigne pas la cible principale : les plus défavorisés sur le marché du travail.

Le Président du groupe Alpha conclue en évoquant la nécessité de revoir nos priorités et nos dispositifs afin d’aider en priorité ceux qui en ont le plus besoin.

Droits universels et marché du travail, par Pierre Ferracci
Droits universels et marché du travail, par Pierre Ferracci Interview de Pierre Ferracci, Président du groupe Alpha. Il évoque d’abord le Compte Social Universel, qu’il qualifie d’idée généreuse mais qui, selon lui, nécessite d’abord d’identifier pourquoi c’est aussi compliqué à mettre en oeuvre et de comprendre quels sont les facteurs qui nous empêchent d’attacher des droits aux personnes plutôt qu’aux statuts.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour bien s'informer