Les plateformes peuvent être un excellent moyen de trouver des missions freelances de développeur web. De nombreuses entreprises cherchent des prestataires par ce biais et les opportunités sont donc quotidiennes. Chacune a ses spécificités mais on peut les regrouper par type de fonctionnement. S’orienter vers celles qui sont le plus adaptées à sa spécialité et sa manière de fonctionner est donc essentiel. Il ne faut cependant jamais oublier que les plateformes n’ont pas vocation à faire vivre sur le long terme, mais plus à initier des contacts, amorcer un réseau, on ne peut plus important surtout lorsque l’on se lance comme développeur freelance.

Les sites d'annonce d'emploi pour développeur freelance

De nombreux sites d’offres d’emploi existent sur le web. Certains sont généralistes comme Indeed, d’autres spécialisés sur les développeurs, comme Les Jeudis. Ce sont des endroits où trouver des missions pour développeur web freelance très variées.

Indeed propose surtout des contrats de travail classiques mais on y trouve également y trouver des missions ponctuelles s’adressant aux freelances. La candidature peut se faire via le site qui exige l’envoi d’un CV. Cette particularité peut poser problème par principe. Peu d’indépendants utilisent ce type d’outil généralement réservé à la candidature des salariés dans les entreprises.

La plateforme Les Jeudis se définit comme le leader français du recrutement IT et digital. Au menu, des demandes très spécifiques : développeur php, javascript, front, android, wordpress, etc. Comme sur Indeed, la plupart des offres sont des CDI mais de nombreuses missions freelances sont disponibles également. Pour connaître les tendances, Les Jeudis met à la disposition des développeurs les métiers et technologies les plus recherchées par les entreprises. De quoi s’orienter dans la mise en place de nouvelles prestations.

Les plateformes généralistes low cost pour freelances

Ce type de plateforme peut être intéressant pour les débutants qui acceptent de travailler en-dessous des tarifs habituels des développeurs web. C’est un bon moyen de se faire la main et de se créer un réseau de clients avec lesquels passer en direct par la suite. L’idéal est tout de même de ne pas y rester trop longtemps car il n’est pas rare d’être mis en concurrence avec des développeurs étrangers pratiquant des tarifs non viables en France.

Des sites comme Fiverr ou 5euros correspondent à ce type de fonctionnement. Le principe de base est simple : on propose un service pour 5 euros sur son profil et les prospects contactent s’ils sont intéressés. Il ne faut cependant pas se laisser duper par le nom que portent ces deux plateformes. Si le service de base est à 5 euros, il est possible d’y ajouter de nombreuses options facturées comme bon nous semble et ainsi faire monter le prix de la prestation.

Comme sur toutes les plateformes, la réputation est extrêmement importante. Si on veut y décrocher des missions, il faut être prêt à satisfaire ses clients afin qu’ils laissent une bonne note.

Les plateformes de mise en relation pour développeur web indépendant

Si on est doté d’un tempérament plus actif et que l’on n’aime pas attendre pour être contacté, les plateformes de mise en relation entre clients et développeurs web sont l’idéal. Sur ce type de site, il s’agit de publier son profil comprenant une description de ses prestations et de ses compétences. Mais il est également possible de répondre aux nombreuses annonces qui sont publiées de manière quotidienne par les clients.

C’est le cas de Codeur par exemple qui est axé sur les métiers du web exercés en freelance. Pour entrer en contact avec les clients ayant déposé une offre, il faudra souscrire à un abonnement mensuel d’une trentaine d’euros HT. Beaucoup de freelances refusent de payer pour trouver des missions mais cela peut représenter un bon investissement : 30 euros contre une mission à 1500 vaut indéniablement le coup.

D’autres plateformes fonctionnent différemment en prélevant une commission sur chaque mission accomplie. C’est le cas de Freelancer qui prend 10 % et de Upwork qui propose des frais dégressifs allant de 20 à 5 %.

Le problème reste cependant le même quel que soit le type de rémunération que met en place la plateforme : la concurrence. Chaque annonce provoque des dizaines de réponses de développeur freelance en quête de missions. Pour se démarquer, il faut veiller à proposer des réponses personnalisées et non automatisées ou trop standardisées. Si cela ne perturbe pas trop sa vie privée, surveiller les annonces publiées à des heures tardives ou encore le week-end est judicieux. Les concurrents seront moins prompts à réagir rapidement et l’on a plus de chances d’entamer un échange avec le prospect.

Les plateformes représentent une grande partie de l’offre globale de missions pour développeur web freelance. Elles doivent être exploitées intelligemment pour en tirer un maximum de profit. L’étape la plus difficile est de commencer. Lorsque l’on débute dans le freelance, on a rarement beaucoup d’avis clients sur lesquels faire reposer son discours ou valoriser ses qualités. Il est donc difficile de sortir du lot. Il apparaît donc plus efficace de se concentrer sur une ou deux plateformes, plutôt que d’être présent partout. Car une fois que son profil est mis en avant, ce sont les prospects qui viendront proposer des missions. A partir de là, fidéliser deviendra l’enjeu majeur.

Être accompagné

Portage salarial et développeur freelance

Le développeur indépendant en portage salarial bénéficie d’une totale liberté d’organisation, d’un accompagnement personnalisé, mais aussi de la protection sociale complète. Tous ces avantages sont offerts par l’entreprise porteuse qui encadre votre activité professionnelle indépendante.

Découvrir les avantages des développeurs freelance portés