Les employés ne sont jamais à l’abri des risques professionnels tout au long de leur carrière. Afin de garantir la sécurité et la santé des salariés, l’employeur doit prendre toutes les dispositions nécessaires. Cela commence par l’identification des risques et leur classification en vue d’établir le document unique. Ensuite, il faut mener des actions de prévention avec les moyens adaptés. 

Les salariés sont exposés régulièrement à des risques professionnels. Quel que soit le secteur d’activité, les entreprises doivent toujours les analyser soigneusement. Il appartient à l’employeur d’identifier les risques et de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’éviter les accidents. Ceci, pour garantir la santé, le bien-être et la sécurité de tous les employés. Dans les établissements industriels par exemple, l’utilisation des machines et des équipements exige une grande précaution.  À part les dommages corporels, les risques professionnels peuvent aussi engendrer des problèmes psychologiques, des maladies, voire même la mort. En adoptant une démarche de prévention, il est plus facile de contourner les dangers. 

Qu’est-ce qu’un risque professionnel ?

Le risque professionnel est une éventualité pour les employés d’une entreprise de faire face à un danger. Si l’employeur ne prend pas les dispositions nécessaires dans les meilleurs délais, cela peut engendrer des dommages ou des préjudices. Ce qui va se répercuter sur la santé ou la sécurité du salarié. Un dommage peut être par exemple une maladie, une blessure ou un décès.

En identifiant à temps les risques, il est plus facile de prévenir les dangers. Un risque professionnel peut se manifester de différentes façons, selon le type d’activité. Dans les entreprises industrielles par exemple, un risque important d’inhalation de produits chimiques ou d’électrocution est probable Dans le cadre des déplacements professionnels, l’utilisation d’un véhicule mal entretenu ou représentant des défauts mécaniques peut représenter des risques routiers.

En général, la survenance des dommages résulte d’une exposition trop fréquente au danger. La meilleure façon de les éviter, c’est de prendre rapidement des dispositions dès qu’un risque professionnel est constaté.

Voici quelques exemples de risques auxquels les salariés doivent souvent faire face :

  • Les risques d’incendie et d’explosion ;
  • Les risques relatifs à l’aération d’une maison ;
  • Les risques liés à la circulation dans une société ;
  • Les risques biologiques ;
  • Les risques liés au milieu hyperbare ;
  • Les risques relatifs au rayonnement ;
  • Les risques psychosociaux.

Pour obtenir une liste complète de tous les risques professionnels, il suffit de parcourir le site web de l’INRS. Il est indispensable d’effectuer un inventaire des risques pour faciliter la mise en place des moyens de prévention. Le but est avant tout d’écarter à tout prix les dangers qui menacent la sécurité des salariés.

Quels sont les différents types de risques professionnels existants ?

Pour pouvoir gérer plus efficacement les risques professionnels, les entreprises doivent utiliser le document unique d’évaluation des risques professionnels. Ce dernier permet de faire l’inventaire de tous les éventuels dangers dans chaque unité de travail ou poste. Le DUER apporte également les détails des actions menées dans une société pour éviter tous les risques éventuels. Afin de faciliter la mise en place de ce document, il est nécessaire de les classer par catégorie. Ainsi, ils peuvent être :

  • Mécaniques ;
  • Physiques ;
  • Chimiques ;
  • Biologiques ;
  • Radiologiques ;
  • Psychologiques.

Les risques professionnels mécaniques ne concernent pas uniquement l’utilisation des machines et des équipements. Il faut également tenir compte des risques en matière de manutention mécanique et manuelle. Sans oublier les risques de chute des objets ou des personnes qui peuvent engendrer des blessures.

Concernant les risques physiques, ils sont surtout liés aux conditions de travail comme l’éclairage, le bruit ou la chaleur. On peut aussi citer les risques d’incendie ou d’explosion qui nécessitent l’utilisation permanente des équipements de protection adéquats.

Les risques biologiques résultent surtout de la manipulation des agents infectieux comme les bactéries et les virus. Ce qui requiert une grande précaution de la part des salariés. L’employeur doit aussi prévoir un dispositif de sécurité pour éviter les blessures. Quant aux risques chimiques, ils ne concernent pas uniquement les produits chimiques. Dans certains cas, les employés sont amenés à faire des installations électriques ou à utiliser du gaz.

Les risques professionnels radiologiques touchent particulièrement les entreprises industrielles et médicales. En effet, les employés sont souvent exposés aux rayonnements optiques et électromagnétiques, voire même des radiations ionisantes.

Enfin, les risques psychologiques sont souvent à l’origine du manque de productivité au sein de l’entreprise. C’est le cas notamment des violences physiques ou verbales ainsi qu’une mauvaise organisation du travail.

Quelle prévention mettre en place face aux risques professionnels ?

Selon le Code du travail, l’employeur a le devoir de garantir la sécurité ainsi que la santé des salariés. Pour cela, il doit identifier tous les risques professionnels et prendre les mesures qui s’imposent. Néanmoins, les actions à mener ne se limitent pas uniquement à empêcher les risques professionnels. L’employeur doit également en informer régulièrement les salariés tout en proposant des formations. Cela permet aux employés d’être plus réactifs et de connaître exactement les actions à faire selon chaque situation.

Pour que les mesures de prévention puissent apporter leur fruit, l’employeur doit prévoir les moyens les plus adaptés. Il est également nécessaire de mettre en place l’organisation adéquate. Voici quelques principes à connaître pour mener à bien les alternatives de prévention :

Fournir aux travailleurs des consignes et instructions claires et pertinentes.

  • Prévoir des mesures pour la protection collective ;
  • Les mesures de prévention sont tenues de considérer divers paramètres : les relations sociales, les conditions de travail, l’organisation, la technique, etc. ;
  • Changer les pratiques représentant des dangers pour les employés et remplacer les objets jugés dangereux ;
  • Suivre régulièrement l’évolution de la technique ;
  • Choisir les équipements adaptés avec une bonne organisation du travail ;
  • Lutter contre les risques ;
  • Éviter les risques ;
  • Faire une évaluation rigoureuse des risques inévitables ;

La prévention des risques professionnels exige l’adoption de plusieurs approches. Le but étant de gagner en efficacité pour une meilleure protection des salariés. Si les mesures collectives sont indispensables pour protéger l’ensemble des employés, elles ne suffisent pas.

Il est aussi nécessaire de prendre des dispositions individuelles pour faire face aux situations spécifiques. Il faut par exemple fournir à chaque salarié les équipements de protection appropriés en fonction des tâches et responsabilités.

Cependant, il est aussi recommandé de prévoir des mesures techniques selon la situation. Elles sont nécessaires pour pallier les risques liés à l’utilisation des équipements et des locaux.

Les sociétés de portage salarial sont sensibles aux risques professionnels et s’assure du bien être du consultant et de son client durant la relation professionnelle.

    Noter cette page