Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Rémunération du consultant IT: quelles différences entre le portage salarial et la SSII ?

Au même titre que pour n’importe quel professionnel, l’une des attentes du consultant IT concerne la rémunération : il est à la recherche du statut qui lui permettra de gagner sa vie le mieux possible.
Un consultant IT a plusieurs choix pour exercer son activité. Il peut décider d’être salarié dans une SSII, ou se mettre à son compte en freelance, en choisissant par exemple d’exercer en portage salarial.
Intéressons nous aux différences de rémunération entre un consultant IT en portage salarial et un consultant IT en SSII.

Les problématiques du consultant IT en SSII

La SSII du consultant IT prend au minimum 20% sur son chiffre d’affaires, dans un contexte où, la plupart du temps, il ne sait pas combien il est vendu, ce qui peut occasionner des difficultés pour positionner son TJM par rapport au marché.

Par ailleurs, un consultant en SSII risque généralement d’être “sous-employé” dans une période d’inter contrat : l’entreprise préférera souvent l’affecter à une mission sur laquelle il n’aura pas la main pour des questions de rentabilité, alors même qu’il est surqualifié pour le projet. La frustration du consultant concernant les missions qui lui sont attribuées et les périodes d’inter contrat sont bien souvent les raisons qui le poussent à quitter sa SSII.

Ainsi, les missions proposées ne sont pas toujours à la hauteur de ses attentes, ce qui risque de le faire stagner et de nuire à sa montée en compétences. D’autant qu’il est souvent difficile pour un consultant d’accéder aux formations lorsqu’il exerce dans une petite structure. Le consultant est ainsi obligé de se former par ses propres moyens.

Face à cette situation, 2 choix s’offrent à lui :

  • Aller dans une SSII plus importante, qui propose des programmes de formation.
  • Se mettre à son compte et devenir indépendant.

Pour cette deuxième option, l’alternative du portage salarial lui permet notamment de bénéficier du CPF (Compte Personnel de Formation), additionné à l’accompagnement de la société de portage. Voyons maintenant quels sont les autres avantages du portage salarial pour un consultant IT.

Consultant IT : pourquoi choisir le portage salarial ?

Le portage salarial, pour valoriser son expertise

Généralement, un consultant IT ne sait pas combien il est vendu par sa SSII. Par ailleurs, se vendre n’est pas forcément sa spécialité, ce qui peut l’inciter à exercer en SSII par solution de facilité.
Quelle que soit la situation du consultant IT, la société de portage l’accompagne pour lui permettre de fixer un TJM à la hauteur de ses compétences et qui soit cohérent par rapport au marché. Elle l’aide également à négocier ses tarifs, à exercer en indépendance et à trouver ses missions en autonomie. Cet accompagnement peut aussi être une aide précieuse pour répondre à un appel d’offres, par exemple.

Le portage salarial, pour exercer en toute liberté

Ce que les consultants Informatique apprécient dans le portage salarial, c'est la liberté de négocier en direct avec leurs clients tout en étant totalement dégagé de toute gestion administrative. Ce principe leur permet d’être concentré uniquement sur le développement de leur activité.

Dans de nombreux cas, les premiers clients des consultant IT en portage sont les SSII. Pour autant, le rapport entre les deux parties est différent. En effet, un consultant IT en portage salarial choisit librement ses missions et peut se concentrer sur des projets qui vont lui permettre de monter en compétences. C’est lui qui fixe ses tarifs et qui négocie directement avec ses clients. Ainsi, il a totalement la main sur ses projets et devient responsable de ses échecs comme de ses succès.

La liberté du consultant IT en portage salarial concerne aussi ses conditions de travail : il choisit ses horaires, son cadre de travail et n’est pas soumis à la hiérarchie d’une entreprise. Il est également déchargé de l’administratif grâce à la gestion de sa comptabilité et de sa facturation par son entreprise de portage, ce qui lui permet de gagner du temps et d’être plus libre pour effectuer ses missions et prospecter.
Il bénéficie en outre de frais de gestion plus avantageux : 10% en moyenne en portage salarial, contre 30% en moyenne dans une SSII.

En conclusion

Les avantages que nous venons d’évoquer viennent s’ajouter à la sécurité du statut de salarié dont bénéficie un consultant IT en portage salarial. Le portage lui ouvre les avantages du salariat : couverture sociale (chômage, maladie), cotisation retraite, droit à la formation, prévoyance…

Le choix du portage salarial constitue donc un compromis stratégique entre liberté et sécurité. Cette troisième voie, à mi-chemin entre la sécurité du salarié en SSII et la liberté de l’entrepreneur, séduit de plus en plus de consultants IT. Pourquoi pas vous ?

BESOIN D'AIDE POUR DEVENIR CONSULTANT IT ?

ITG vous accompagne avec le portage salarial

  Demandez un rendez-vous personnalisé  

 

Laisser un commentaire