Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Étude : Qui sont les “nouveaux” indépendants ?

Dans sa note d’analyse “Salarié ou indépendant : une question de métiers ?”, France Stratégie revient sur l’évolution du travail indépendant en France. Quels sont les chiffres ? Quels sont les métiers des indépendants d’aujourd’hui ? Eléments de réponses.

Etude France Stratégie nouveaux indépendants
 

Le travail indépendant séduit toujours plus de français

Dans sa note d’analyse, France Stratégie fait état, depuis 2005, de :

  • 340 000 indépendants en solo supplémentaires
  • 5800 indépendants employeurs supplémentaires

Plus globalement, le travail en freelance a augmenté de 120% en 10 ans en France et rassemble aujourd’hui près d’un million de français, désireux d’exercer leur activité en toute liberté et de vivre un autre rapport au travail.

Pour autant, certains métiers sont plus concernés que les autres. En 30 ans, le visage du travailleur indépendant français a considérablement changé. Aujourd’hui, l’indépendant est graphiste, formateur ou électricien. En témoigne cette statistique : ⅓ des indépendants français étaient agriculteurs il y a 30 ans. Ils ne sont aujourd’hui plus qu’un sur 7 dans ce cas. Cette montée en puissance du travail indépendant ne rime toutefois pas avec une généralisation du non-salariat en France. Pour un métier sur 2, 100% des actifs sont salariés. Les contrats à durée déterminée (Interim, CDD) sont par ailleurs en hausse, même si le CDI reste largement majoritaire : il concerne près de 9 salariés sur 10. 80% des cadres sont dans ce cas.

Les freelances et neo-artisans représentent aujourd’hui 12% de l’emploi total en France.  Une grande question reste toutefois en suspens : celle de l’impact de la Gig Economy et de la révolution numérique sur les statuts d’emploi.

Pour en savoir plus sur ces éléments, nous vous invitons à découvrir la note d’analyse de France Stratégie en intégralité :

   Salarié ou indépendant : une question de métiers ?

Faut-il choisir entre salarié et indépendant ?

L’indépendance est aujourd’hui en fort développement dans des métiers tels que l’étude et la recherche, l’information et la communication, le paramédical, ou encore la construction. Une tendance qui s’est, selon France Stratégie, accentuée avec la création du statut micro-entrepreneur en 2009.

Il existe de multiples façons d’être indépendant et différents statuts pour cela. Au-delà du régime micro-entrepreneur et des créations d’entreprises classiques, de plus en plus d’indépendants font le choix d’exercer leur activité en portage salarial. Une solution qui leur permet de cumuler :

  • La sécurité du salariat : cotisation retraite, couverture sociale, mutuelle, etc.
  • La liberté de l’indépendance : absence de hiérarchie, choix des missions, négociation directe avec le client, etc.
  • Un accompagnement qui se traduit notamment par la prise en charge de l’administratif et de la comptabilité par l’entreprise de portage.
  • Une mise en réseau avec d’autres indépendants pour créer du lien.

   En savoir plus sur le portage salarial

Pour aller plus loin et en savoir plus sur les indépendants (Quels sont leurs statuts ? Quels sont leurs points communs ? Quelles sont leurs motivations ? Quelles difficultés rencontrent-ils au quotidien ?), nous vous invitons à consulter l’étude du Think Tank Fondation Travailler autrement :

   Les travailleurs indépendants : identités, perceptions, besoins

 

5 (10 votes)

Laisser un commentaire