Indépendants : comment s’assurer de la solvabilité de vos clients ? - ITG
Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Indépendants : comment s’assurer de la solvabilité de vos clients ?

Selon une enquête de l'INSEE, les impayés sont responsables de plus de 25% des faillites d'entreprises en France ! Les travailleurs indépendants sont particulièrement vulnérables. Les délais de paiement de leurs clients, voire l'insolvabilité de certaines entreprises, peuvent conduire de nombreux freelance à mettre la clé sous la porte.

S'il est délicat de s'assurer de la solvabilité d'un client avant de signer un contrat, le portage salarial reste une solution pour se protéger contre ces risques.

Comment vérifier la solvabilité de son client quand on est freelance ?

Avant de signer un contrat avec un nouveau client, le freelance peut enquêter pour savoir si l'entreprise est en difficulté financière ou réputée pour ses mauvais paiements. Si la tache semble facile, la réalité est plus complexe. Les informations accessibles gratuitement sont limitées et il faut avoir quelques notions de comptabilité pour juger de la solvabilité d'une société. Seul un rapport détaillé et payant, parfois coûteux et réservé aux grandes entreprises, permet d'aller plus loin dans cette enquête.

L'acompte, une arme contre les impayés ?

Demander un acompte à la signature d'un contrat, notamment avec un nouveau client, est l'assurance d'un premier versement et de l’engagement de la société cliente. Face à une entreprise nouvelle ou peu solvable, le consultant indépendant peut exiger un paiement à la commande de la totalité de sa prestation.

La voie judiciaire, une solution longue et coûteuse

Devant une situation d'impayé, commence alors un parcours procédurier, difficile, long et coûteux pour un freelance. Pour éviter d'en arriver là, mieux vaut avoir au préalable signé un contrat en bonne et due forme. Une mention stipulant les indemnités de retard ou faisant allusion à un non-paiement peut être dissuasive.

Si un règlement à l'amiable n'est pas trouvé suite aux lettres de relance et de mise en demeure, une procédure judiciaire s'impose. Un parcours souvent synonyme de longueurs et de lourdeurs administratives, surtout lorsque le montant des préjudices ne couvre pas les frais de la procédure. Sans parler du temps consacré par le freelance à traiter ce dossier !

Le portage salarial chez ITG : un statut qui vous protège des mauvais payeurs

Un freelance en portage salarial dont la société cliente tarde à régler les facturer émises par l’entreprise de portage voit sa situation plus facile à vivre. En effet, des garanties financières permettent de percevoir une partie du salaire, même si le client n'a pas payé la société de portage salarial. Ce salaire conventionnel n’est pas assujetti au paiement de la facture par le client et vous est assuré, l’entreprise de portage fera de son affaire les réclamations et la procédure liés à l’impayé. Dans le cas d'une mission longue, la société de portage salarial s'assurera au préalable, face à ces risques.

Quant à d'éventuelles procédures judiciaires, la société de portage salarial prend les démarches et tous les frais à sa charge. La trésorerie du salarié porté est donc protégée !

 Quelle procédure suivre face aux impayés ?

Après avoir relancé l'entreprise par téléphone, trois lettres recommandées pourront être envoyées.

Avant d'attaquer judiciairement une entreprise, la société de portage salarial pourra entamer une procédure de recouvrement non judiciaire. Cette solution permet de recouvrer 75% des créances.

Enfin, l'action judiciaire pourra être engagée par la société de portage si le client est solvable.

 Eviter les mauvaises surprises

Pour ne pas arriver à une situation délicate et perdre votre temps avec un mauvais client, vous pouvez suivre quelques règles :

·         Exigez un acompte, variant de 30 à 45 % du montant de la prestation. Celle-ci pourra même être stoppée si le client de règle pas cet acompte.

·         Refusez de rediscuter le montant de la prestation, une fois le contrat signé.

·         Soyez attentif à l'ambiance au sein de l'entreprise, aux licenciements, au déstockage. Certains signes peuvent vous alerter !

Il est difficile pour un freelance de s'assurer seul de la solvabilité de son client et de faire face à des impayés. Le portage salarial lui offre une protection solide, garantissant ses paiements et le libérant de lourdeurs administratives.

Vous souhaitez en savoir plus sur les conditions de portage salarial ? Prenez rendez-vous avec un conseiller.

Notez cette page

Laisser un commentaire