Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

Freelance : comment gérer les intermissions ?

Le travail par mission amène le freelance à devoir composer avec des périodes creuses, durant lesquelles son activité ralentit. Il peut alors se demander comment mettre à profit ces périodes d’intermissions.
Vous trouverez plusieurs conseils utiles dans cet article.

Développer votre visibilité sur le web

Pour un freelance, être visible sur le web est un levier efficace pour trouver des clients.
Si ce n’est pas déjà fait, créez au minimum un profil sur LinkedIn, ou mettez à jour votre profil. Pour cela, ajoutez vos nouvelles expériences, vos derniers projets, et les nouvelles compétences dont vous disposez. Vous pouvez aussi faire le tri dans vos contacts et y ajouter vos clients et les différentes cartes de visite que vous avez récolté. C’est un excellent moyen de conserver et d’entretenir votre réseau.
Vous cherchez d’autres moyens de gagner en visibilité sur Internet ? Découvrez notre article.

Affiner votre veille

Quel que soit votre secteur d’activité, il est incontournable d’analyser l’activité de vos concurrents et du marché à travers la veille concurrentielle.
Profitez de votre période d’intermissions pour automatiser votre veille sur le web. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils tels que Alerti ou Google Alertes, qui vous permettent de gérer efficacement votre e-reputation. Pour en savoir plus sur ces outils : Consultant freelance : 5 moyens de faire sa veille sur le web
Au-delà de cette démarche, votre veille peut aussi porter sur l’identification de salons ou d’évènements pour vous faire connaître et/ou y prospecter.

Vous former

Vous pouvez vous former par vos propres moyens grâce au web et apprendre à vous servir d’outils qui pourront vous être utiles dans votre activité : gestion de projet, stockage des données, Photoshop, … Les possibilités ne manquent pas. Les MOOC sont en vogue et permettent d’avancer pas à pas.
Pour aller plus loin dans cette démarche, vous pouvez aussi opter pour des formations professionnelles, qui vont vous aider à développer votre activité. ITG propose des formations dédiées aux freelances et à leurs enjeux. Découvrez notre parcours de formation

Prendre du recul

Une période plus calme est aussi un moment idéal pour prendre du recul sur votre activité, sur votre organisation, sur ce qui fonctionne bien et sur ce qui pourrait être amélioré : difficultés administratives, surcharge de travail, frontière vie personnelle / vie professionnelle… Réfléchissez à des solutions selon les problèmes rencontrés.
Faites aussi le point sur votre stratégie et sur les objectifs que vous vous êtes fixé afin de voir où vous en êtes :

  • Avez-vous le bon positionnement ?
  • Ciblez-vous les bonnes personnes ? Et les bons clients ?
  • Vos outils marketing (site web, cartes de visites…) doivent-ils être mis à jour ?

Vous ressourcer

Les périodes creuses sont aussi et surtout des moments privilégiés pour vous ressourcer, prendre soin de vous et vous faire plaisir : sport, lecture et autres moyens de détente sont les bienvenus. Cela vous aidera par ailleurs à affronter les périodes plus chargées.
Prenez du temps pour vos projets personnels et pour trouver d’autres sources d’inspirations.

Enfin, une période creuse peut aussi être le moment de vous interroger sur le meilleur dispositif pour exercer votre activité en freelance. En tant que freelance, le portage salarial peut vous permettre de conserver votre liberté tout en bénéficiant d’un accompagnement approprié et de la sécurité du salarié. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Laisser un commentaire