L’entrepreneuriat ne cesse de faire de nouveaux adeptes et le développement des plateformes de freelance représente une véritable opportunité de trouver des missions.

Une plateforme de freelance pour trouver des missions

Depuis quelque temps, vous réfléchissez à la possibilité de vous lancer à votre compte ? Vous exercez déjà en indépendant mais avez du mal à trouver de nouveaux clients ? Les plateformes de freelance sont une solution idéale pour vous mais aussi pour les entreprises qui cherchent des profils experts pour des missions spécifiques. Elles sont désormais amenées à changer leur organisation interne pour s’adapter à ce nouveau phénomène.

Comment fonctionnent les plateformes de freelance ?

Les contrats en durée déterminée ou indéterminée ne sont plus le Graal recherché par les consultants en marketing ou les personnes ayant un métier créatif (webdesigners, illustrateurs, etc.). Aujourd’hui, les indépendants souhaitent choisir leurs missions mais aussi les entités avec lesquelles ils travaillent. Pour ce faire, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des sites qui mettent en relation des freelances en quête de missions et des entreprises en quête de profils qualifiés.

Chaque plateforme possède son propre mode de fonctionnement mais on retrouve deux principes : l’appel d’offres ou le contact direct. Dans le premier cas, une entreprise diffuse une offre de missions à laquelle postulent des indépendants puis sélectionne le candidat le plus approprié. Dans le second cas, l’entreprise utilise la plateforme pour chercher un profil spécifique puis entre en contact avec la personne qui semble la plus qualifiée pour lui proposer une mission.

Faciliter la mise en relation indépendants/entreprises

Comme évoqué plus haut, les plateformes de freelance servent à mettre en relation des indépendants et des entreprises. Pour les freelances, c’est aussi une excellente opportunité de gagner en visibilité et de toucher une cible plus large. Ces deux facteurs peuvent lui permettre d’assurer la pérennité de son entreprise.

De plus, les plateformes assurent une certaine crédibilité aux prestataires : plus ils ont d’avis positifs et de missions, plus leurs compétences sont reconnues et les entreprises enclines à faire appel à eux. Pour les deux parties, ces solutions permettent de limiter les impayés et d’assurer la livraison des commandes.

Prendre confiance lorsqu’on débute

Se lancer en freelance peut faire peur, notamment quand on ne dispose pas d’un réseau important ou qu’on ne sait pas comment gérer la partie administrative.

Certaines plateformes facilitent réellement la vie du consultant indépendant : il dispose de modèles de devis et factures, de mentions légales pré-établies mais aussi de méthodes de paiements hautement sécurisés.

Une chance pour les métiers du web

Le développement des plateformes de freelance représente une véritable opportunité pour les professionnels du digital : elles leur permettent de trouver des missions plus facilement et peuvent inciter certains à se spécialiser face à la grande quantité de missions liées au web.

Les limites des plateformes de freelance

Bien évidemment, toutes ces plateformes comportent aussi quelques inconvénients pour les indépendants, à commencer par le fait qu’il peut être difficile de trouver celles qui valent réellement de l’intérêt. Certaines plateformes sont en effet complètement à l’avantage des entreprises et tirent les prix vers le bas tandis que d’autres ne laissent la place qu’aux prestations low-cost. Avant de vous inscrire, vérifiez que les plateformes correspondent à votre profil et à votre cible.

Le coût de ces plateformes peut également être un frein : certaines plateformes sont payantes à l’inscription, d’autres fonctionnent sur le principe de l’abonnement, et enfin d’autres prélèvent une commission sur chaque mission qui peut atteindre jusqu’à 30 % du montant de la prestation.

Enfin, si la présence sur une plateforme de freelance offre plus de visibilité au travailleur indépendant, il doit malgré tout jouer avec une forte concurrence, notamment sur les solutions qui fonctionnent par appels d’offres. Une concurrence qui peut parfois décourager le travailleur indépendant, voire devenir source de stress.