Le portage salarial est parfois confondu avec l’intérim. Dans les deux cas, on retrouve trois acteurs et deux relations contractuelles distinctes : un contrat de travail et un contrat de prestations de services. Pourtant, l’articulation de ces relations est très différente. Pour mieux comprendre, une comparaison entre portage et intérim s’impose.
Voici les principaux points de différence entre le portage salarial et le statut d’intérimaire.

Contrairement à l’intérim, le portage salarial offre une entière autonomie au consultant

  • Le consultant n’est pas lié par un lien de subordination à l’entreprise cliente. Le contrat étant un contrat de prestation de services, le consultant est libre d’organiser son emploi du temps comme il l’entend sans contraintes fixes de temps ou de lieu.
  • Le consultant est entièrement responsable des missions qu’il veut engager c’est donc lui qui décide pour qui il souhaite travailler. Il négocie librement ses honoraires avec l’entreprise cliente sans qu’intervienne la société de portage.

La rémunération est différente en intérim et en portage salarial

L’intérim propose une rémunération basée sur la grille salariale de l’entreprise cliente, l’intérimaire est donc totalement dépendant des négociations établies entre la société d’intérim et l’entreprise cliente. Dans le cadre du portage salarial, c’est la société de portage qui est dépendante des négociations établies par le consultant, sa rémunération se faisant en fonction du chiffre d’affaires de ce dernier (généralement autour de 10%).

Une philosophie de travail différente

Tandis que le travail par intérim a été conçu pour le bénéfice des employeurs en recherche d’une main d’œuvre ponctuelle, le portage salarial est né du besoin des cadres se retrouvant au chômage de trouver des missions sans perdre en autonomie et en conservant la sécurité juridique du statut de salarié.

Tableau comparatif des différences entre portage salarial et intérim

Employeur
Intérim :
Entreprise de Travail Temporaire (ETT)
Portage Salarial :
Entreprise de Portage Salarial
Réglementation applicable
Intérim :
Recherche des missions par l’ETT selon les postes salariés des entreprises clientes. Large gamme de missions en prestation manuelles ou techniques.
Portage Salarial :
Recherche autonome des missions par le porté. Large gamme de missions dans les prestations intellectuelles.
Type de contrat
Intérim :
  • Avec le travailleur : contrat de mission (contrat de travail temporaire)
  • Avec le client de l’intermédiaire : contrat de mise à disposition de personnel
Portage Salarial :
  • Avec le travailleur : contrats de travail en portage salarial (CDI, CDD, contrat intermittent…)
  • Avec le client du porté: contrat de prestation de services
Cause juridique du contrat
Intérim :

Tâche précise et temporaire, dans les cas expressément prévus par la loi : remplacement, accroissement temporaire d’activité.

Portage Salarial :

Mission ponctuelle, apport de compétence et d’expertise dans un domaine ne faisant pas partie de l’exploitation courante de l’entreprise cliente.

Relation de subordination
Intérim :
Subordination hiérarchique à l’entreprise cliente dans le cadre de la relation de travail.
Subordination juridique vis-à-vis de l’ETT.
Portage Salarial :
Subordination juridique envers la Société de Portage Salarial mais autonomie du travailleur en ce qui concerne la réalisation de ses missions et la gestion de sa clientèle.
Rémunération du travailleur
Intérim :
Rémunération établie en fonction de la grille de rémunération de l’entreprise cliente.
Portage Salarial :
La rémunération du travailleur est le résultat de la négociation commerciale établie par sa propre initiative avec l’entreprise cliente.
Réglementation applicable
Intérim :
  • Articles 1251-5 à 1251-8 du Code du Travail
  • Articles 1251-11 à 1251-13 du Code du Travail
  • Article 1251-1 du Code du Travail
Portage Salarial :
  • Article L.1254-1 à 1254-31 du Code du Travail
  • Article L.2314-17-1 du Code du Travail
  • Article L.2314-18-2 du Code du Travail
  • Article L.2324-16-1 du Code du Travail
  • Article L.2324-17-2 du Code du Travail
  • Article L.3322-4-1 du Code du Travail
  • Ordonnance adoptée par le Gouvernement le 2 avril 2015

ITG, leader du portage salarial vous accompagne pour devenir consultant indépendant dans toute la France. Contactez nous ou inscrivez-vous à une de nos réunions d’information dans votre région pour en savoir plus sur le portage.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 4,75)