Le marketing par email fait partie des approches les plus utilisées par attirer des clients vers un site web. Voici comment augmenter l’efficacité de cette technique.

Améliorer son taux de clic dans un email

Revenu sur le devant de la scène grâce au marketing automation, le marketing par email est très utilisé par les services marketing ou les indépendants qui souhaitent développer leur parc de clientèle. En raison de sa sur utilisation, l’email marketing voit son impact quelque peu diminuer et les prospects et clients n’ouvrent désormais que les emails qui les intéressent réellement.

Pour cette raison, une campagne d’email marketing peu travaillée en amont peut amener des résultats décevants. Il est donc essentiel de préparer soigneusement vos emailings avant de les envoyer afin de pousser vos destinataires à ouvrir vos emails puis à cliquer sur les liens insérés à l’intérieur.

Nous vous proposons donc quelques conseils pour améliorer d’une part votre taux d’ouverture et d’autre part vos taux de clics.

Travailler l’objet de l’emailing

L’objet est ce qui va donner à la personne qui reçoit votre email envie de l’ouvrir ou non. Votre accroche doit donc être particulièrement soignée. Pour ce faire, vous devez faire en sorte que le texte de l’objet soit court,, clair et enthousiaste. Plus votre accroche sera courte, plus elle sera marquante.

De plus, un objet court ne sera pas tronqué par les boîtes de messagerie qui n’affichent pas toutes les même nombre de caractères : 77 par Gmail et Yahoo par exemple, tandis que La Poste en affiche 45.

Enfin, vos lecteurs doivent comprendre une quelques secondes seulement ce qu’ils vont trouver dans l’email ou la newsletter. Et histoire d’attirer l’attention : n’hésitez pas à ajouter des émojis pour augmenter l’attractivité de votre objet.

Provoquer un sentiment d’urgence

Si votre emailing a un objectif de conversion, à savoir vendre un produit ou amener des personnes à s’inscrire à un événement, vous devez faire figurer ces éléments dans l’objet de l’email.

Ces informations votre faire naître une sentiment d’urgence chez le destinataire qui s’empressera d’ouvrir votre message. Pensez à mettre ces éléments importants en début d’objet pour que le message ne soit pas tronqué par le webmail.

Travailler le contenu

Une fois que le message a été ouvert, le lecteur doit désormais lire votre contenu et y trouver les informations qu’il y cherche.

Ainsi, vous devez tout faire pou retenir son attention et proposer un texte agréable à lire :

  • Structurez vos propos ;
  • Faites attention aux fautes d’orthographe ;
  • Évitez les blocs de texte de plus de 10 lignes.

Insérer des appels à l’action

Votre texte doit se terminer sur un appel à l’action correspondant au propos de l’objet : l’inscription à un événement, le lien pour découvrir une nouvelle offre, un bouton pour acheter un objet, etc.

Pour bien attirer l’attention, il est important d’insérer plusieurs fois votre appel à l’action dans l’email. N’hésitez à proposer 2 ou 3 CTA dans votre emailing. Vous pouvez également varier le format du bouton et en remplacer un par un format brut, c’est-à-dire sur la forme d’une URL https://monsite.com. Vos abonnés verront ainsi exactement vers où vous souhaitez les emmener.

Rappeler le nom et les services de l’entreprise

Vous n’êtes pas le seul à envoyer des emails, et il y a fort à parier qu’entre chaque communication vos destinataires aient oublié qui vous êtes et ce que vous faites. Dans le même ordre d’idées, il nous est tous arrivé de laisser une adresse email quelque part (pour télécharger un livre blanc par exemple) et de ne pas arriver à faire le rapprochement avec le message que l’on reçoit quelques semaines ou mois après.

Pensez donc à vous présenter brièvement au début ou à la fin de votre message afin que le lecteur fasse le lien entre votre contenu et votre entité. En vous reconnaissant et en ayant confiance en vous, ils seront alors plus enclins à l’achat.

Noter cette page