SME online : un salon pouvant servir de tremplin pour les travailleurs indépendants

Entreprendre, démarrer son activité et se lancer en tant que travailleur indépendant, tout ceci représente un grand défi, parfois trop grand pour la plupart. Mais les salons de l’emploi tels que celui qui s’est tenu le 14 octobre dernier peuvent justement lever les obstacles et ôter les doutes dans l’esprit de ceux qui sont encore réticents à sauter le pas.

Les salons, une opportunité pour les travailleurs indépendants

Dans l’esprit de beaucoup de gens, devenir travailleur indépendant est un peu comparable à un saut dans le vide, sans filet de sécurité, et où l’on se dit : « advienne que pourra ! » Dans ce contexte, il est compréhensible que le nombre d’auto-entrepreneurs reste encore restreint.

Mais les professionnels qui souhaitent se mettre à leur compte sont-ils vraiment livrés à eux-mêmes ? La réponse est NON. Des solutions et dispositifs d’aides existent pour faciliter le développement de l’activité d’un travailleur freelance.

L’on peut citer une forme d’emploi qui gagne de plus en plus en popularité : le portage salarial.

Il s’agit d’un dispositif permettant aux travailleurs indépendants de jouir des mêmes avantages qu’un salarié classique, c’est-à-dire de percevoir un revenu régulier, d’avoir droit à des formations, de cotiser pour une retraite ou encore de bénéficier d’une protection sociale.

L’autre atout du portage salarial qu’il partage avec les salons de l’emploi : la possibilité de nouer rapidement des relations professionnelles, avec les éventuels partenaires, mais surtout avec de futurs clients.

La société de portage peut en effet jouer le rôle de promoteur et mener une campagne de communication à la place du salarié porté afin de l’aider à gagner en visibilité.

Profiter des salons pour se renseigner sur les aides existantes

Le but des salons tels que le « SME Online » est d’informer les travailleurs indépendants, qu’ils soient freelances ou chefs d’entreprise, sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre.

Les différentes conférences qui se tiennent lors de ces salons peuvent également aiguiller les travailleurs indépendants dans la manière de gérer leurs missions et de développer leur activité.

Dans le cas du « SME Online » en particulier, vu que celui-ci s’est déroulé intégralement en ligne, les travailleurs ont eu accès à des contenus multimédias, ainsi qu’à des webinaires qu’ils ont pu télécharger et, par la suite, utiliser à leur guise.

Noter cette page