L’auto-entrepreneuriat attire un nombre croissant de Français, aux profils seniors, mais aussi les jeunesmutuelle groupe

Les entreprises contribuent à l’essor du freelancing en y recourant aussi massivement afin de réduire leurs charges salariales et logistiques tout en accédant aux compétences nécessaires. Il reste que la protection sociale insuffisante constitue un inconvénient majeur pour les professionnels. Indépendants.

Freelance, un système plébiscité malgré certains inconvénients

Internet et les outils digitaux ont largement contribué au changement des rapports que les Français entretiennent avec le travail. Grâce à la possibilité qui leur est donnée de travailler ailleurs que dans les locaux d’une entreprise et d’avoir des horaires plus élastiques, ils revendiquent davantage de liberté. En outre, la quête de sens dans leur activité professionnelle les encourage à choisir un mode de fonctionnement qui leur permet de choisir leurs missions.

De leur côté, les entreprises apprécient les freelances pour leur flexibilité et les économies qu’ils leur permettent de réaliser. Alors que la guerre des talents fait rage, l’externalisation permet de trouver des expertises rares ou pointues et de ne rémunérer les professionnels concernés que pour des projets spécifiques. L’inconvénient par rapport au salariat est que les consultants indépendants peuvent refuser les projets s’ils ne leur conviennent pas ou s’ils n’ont pas de disponibilités.

Quant aux travailleurs pour choisissent l’indépendance, la sécurité sur tous les plans est malheureusement le pendant de l’autonomie. En effet, l’une des principales faiblesses du statut d’indépendant est la protection sociale, très insuffisante par rapport à celle des salariés.

L’importance de souscrire une mutuelle santé pour les freelances

En matière de santé, notamment, les travailleurs non-salariés doivent se contenter des remboursements très limités de la Sécurité sociale et se retrouvent avec un reste à charge conséquent pour les soins les plus coûteux et les hospitalisations.

Une mutuelle avec des garanties étendues permet de bénéficier d’une bonne prise en charge des frais médicaux et préserver ainsi l’équilibre de ses finances. Un tel contrat ne couvre pas uniquement le souscripteur, mais également son (sa) conjoint(e) et ses enfants.

À savoir : avec le portage salarial, l’indépendant, qui bénéficie en réalité du statut de salarié, dispose d’une couverture sociale identique à un salarié « classique ».

Une évaluation des besoins prioritaires et secondaires est recommandée avant de comparer les différentes formules disponibles sur le marché et de signer un contrat. Chaque personne ou famille a des garanties qu’elle juge, et d’autres secondaires. Outre les actes courants, les médicaments, l’optique et les soins dentaires, il est possible d’inclure les dépassements d’honoraires, les forfaits médecine douce, l’hospitalisation en chambre particulière, une assistance rapatriement en cas de maladie ou d’accident à l’étranger, l’aide de tiers à domicile durant un séjour à l’hôpital. Jouer sur ces garanties permet d’ajuster la protection avec une cotisation raisonnable.

Depuis 1994 et l’entrée en vigueur de la loi Madelin, les travailleurs non-salariés (TNS) ont la possibilité de déduire fiscalement le coût de leur complémentaire santé. Le dispositif « Madelin » comprend également des contrats de retraite, de prévoyance, ainsi que des assurances en cas de perte d’emploi.