Le consultant peut être considéré comme étant le partenaire de développement d’une entreprise. Grâce au consulting, celle-ci est capable de prévoir les nouveaux changements vis-à-vis de son secteur d’activité. Ce service peut s’appliquer à tous les domaines d’expertise présents dans une entreprise. Les activités des consultants vont du diagnostic des besoins au reporting.

Le consulting est un service proposé à des entreprises. Missionné chez le client, le consultant se charge d’évaluer la situation actuelle chez ces dernières. Il devra se servir de toutes les données recueillies pour proposer des solutions adaptées aux problèmes détectés.

Ce métier requiert un certain niveau de connaissances dans le domaine de prédilection mais aussi de l’expérience. Ce professionnel doit être attentif et avoir une bonne capacité d’analyse. En effet, il doit être capable d’apporter les meilleures solutions pour répondre efficacement aux besoins de ses clients. Concrètement, en quoi consiste le consulting ? Pourquoi y recourir ? Quels domaines touche-t-il ? Quelles sont les missions d’un consultant ?

Définition du consulting

Terme à la base anglophone, le consulting désigne le conseil aux entreprises. Il s’agit plus précisément du cas de figure où ces dernières sollicitent les services d’un professionnel externe. En général, cela s’effectue à des fins d’amélioration en interne.

Le consultant doit alors être expert dans un domaine spécifique. L’acquisition d’un diplôme de Bac+5 en université ou en école d’ingénieurs ou de commerce fait partie des critères requis.

Les prestations à ce poste s’effectuent suivant quelques étapes :

  • Effectuer une analyse préliminaire ;
  • Faire des recommandations spécifiques ;
  • Réaliser un suivi des changements opérés ;
  • Reporting ;
  • Consulting.

Ce service est procuré par des consultants indépendants ou qui travaillent dans des cabinets. Leur objectif est d’aider les entreprises à résoudre des problématiques structurels ou au sein de leurs équipes. Avec l’accompagnement des consultants, elles élaborent et mettent en place des plans de manière à ce que les activités soient plus performantes.

Qu’est-ce qu’une mission de consulting ?

La mission du consultant va du diagnostic au reporting. Il est chargé d’identifier dans les moindres détails les besoins de l’entreprise. Cette étape est importante pour réaliser correctement sa prestation de consulting.

Ensuite, le professionnel rédige toutes les recommandations possibles pour améliorer les problèmes détectés et présente ses idées aux clients. Il élabore également un plan d’action sur les diverses ressources nécessaires pour mener à bien la mission.

Le client choisit par la suite les préconisations qu’il juge adéquates à son entreprise. Le consultant se charge alors de suggérer un plan d’action répondant à sa demande. À noter qu’il peut être amené à le réaliser. Il se charge par la suite de veiller à ce que les employés concernés s’adaptent aux nouveaux changements.

Le suivi est important lorsqu’il est question d’application de nouvelles méthodes. Ainsi, le consultant accompagne l’entreprise jusqu’à l’obtention de résultats satisfaisants. Travailler étroitement avec le client augmentera les chances de réussite du projet.

Pourquoi avoir recours au consulting ?

Depuis ces dernières années, le métier de consultant gagne en popularité en France. L’Insee indique que presque la totalité des entreprises dans le pays sont des PME voire des TPE. Ce qui est alors largement favorable aux acteurs dans le domaine du consulting. En effet, ces professionnels peuvent leur proposer des savoir-faire précis inexistants au sein de ces petites structures.

De plus, ce type de prestation aide les entreprises à transiter du côté du numérique. À l’heure du digital, celles-ci sont nombreuses à devoir se mettre à jour pour rester compétitives. Dans ce cas, cela concerne notamment le support informatique.

Les entreprises peuvent aussi avoir recours à ces services afin d’améliorer leur organisation interne. Cette volonté de changement peut être à l’initiative des dirigeants ou bien en réponse à un événement externe.

Enfin, les avancées technologiques bouleversent le marché du travail actuel. En effet, 83 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. Il est donc primordial pour les entreprises de garder leurs équipes opérationnelles face aux changements.

Quels sont les domaines concernés par le consulting ?

Le consulting peut intervenir dans tous les domaines, tels que :

  • La gestion ;
  • La finance ;
  • Les ressources humaines ;
  • L’audit ;
  • Le recrutement ;
  • Les systèmes d’information ;
  • L’assistance ;
  • Etc.

Dès lors, l’entreprise doit choisir le professionnel qui convient le mieux aux actions à entreprendre. De plus, le consulting peut opérer en marketing, communication, étude de marché etc. Son étendue d’exercice est large et s’adapte à tous les services présents dans une entreprise.

Le consulting intervient généralement sur quatre niveaux, à savoir :

  • Prestation de services ;
  • Conseil ;
  • Formation ;
  • Accompagnement.

La partie conseil reste tout de même le cœur de métier. À noter que celle-ci peut s’effectuer plusieurs types de situation. En effet, il peut s’agir de recommandations en amont d’actions à réaliser. Il est également possible que le consultant donne son avis sur des décisions.

Les statuts pour faire du consulting

Pour exercer en tant que consultant, il existe plusieurs statuts possibles. Le statut d’autoentrepreneur étant le plus utiliser pour se lancer en freelance. Ce statut permet aux consultants d’être libre de choisir leur client, leurs horaires, l’étendue de leur mission et les modalités de tarification de leur prestation.

Il y a également le portage salarial, qui permet d’apporter une solution concrète aux problématiques actuelles du marché de l’emploi. En effet, le portage salarial est un statut qui permet aux indépendant d’allier la liberté d’entreprendre et la sécurité du salariat. Le consultant est ainsi libre de choisir ses clients tout comme l’auto entreprenariat mais permet également de conserver les avantages du statut de salarié (chômage, retraite, protection sociale…).