Pôle emploi a été créé pour soutenir les individus à la recherche de travail. En effet, il est difficile de faire face au chômage, si on ne parle que du désagrément financier. Cet établissement permet aux inscrits de bénéficier de diverses allocations. Néanmoins, l’octroi de ces indemnités est soumis à certaines conditions.
Pôle emploi aide les demandeurs de travail à en trouver. Effectivement, décrocher une nouvelle profession est particulièrement complexe. Ainsi, ce service public accompagne ses bénéficiaires dans la préparation du futur métier par le biais des formations. Il promeut alors sa candidature lors d’une opportunité d’embauche qui se présente, sans parler des soutiens financiers. Ces derniers ne peuvent, entre autres, pas être perçus qu’à partir de cette plateforme.
L’inscription Pôle emploi s’effectuer uniquement en ligne. Toutefois, il dispose de plusieurs agences locales en France où les chômeurs peuvent se renseigner directement. Autrement, l’espace personnel de chaque membre est consultable sur Internet à toute heure.

Qu’est-ce que le Pôle emploi ?

Pôle emploi est la fusion de l’Association pour l’emploi dans l’industrie et le commerce et l’Agence nationale pour l’emploi. Ce fut une union complexe, compte tenu de la différence de rémunération entre les salariés de chacune des entités. Cet établissement public administratif a vu le jour en 2008. Sa principale mission est, entre autres, l’accompagnement des chômeurs durant leur période d’inactivité.

Les diverses étapes à suivre par les inactifs sont regroupées dans ce guichet unique. On distingue les demandes d’indemnité et d’inscription, les recherches d’emploi à réaliser et les inscriptions auprès des entreprises.

Plusieurs services s’offrent aux inscrits concernant :

  • Les démarches et droits ;
  • Les formations ;
  • La recherche d’emploi.

Ce service public dispose de plusieurs agences en France. Outre le soutien qu’il apporte aux chômeurs, Pôle emploi est tenu de verser diverses allocations relatives au statut social.

Il s’agit également d’un moyen pour un candidat de décrocher un travail. D’ailleurs, chaque inscrit dispose son propre conseiller pour faciliter cette recherche. Le but est de trouver l’emploi adéquat au profil au bout d’une courte durée.

Pour aboutir à cet objectif, plusieurs moyens sont mis à la portée du mentor personnel. On peut citer les diverses formations, les accompagnements ou les études de marché.

Pôle emploi dispose un site web où toutes les informations relatives au demandeur d’emploi sont disponibles. Ce système se révèle alors particulièrement pratique.

Qui peut s’inscrire au Pôle emploi et sous quelles conditions éligibles à l’inscription peut-on y accéder ?

Ouverte à tous les chômeurs, l’inscription auprès de Pôle emploi est régie par quelques conditions.

Qui peut s’inscrire au Pôle emploi ? 

Pour pouvoir s’inscrire au Pôle emploi, le critère de l’âge est considéré. En effet, il faut avoir au moins 16 ans et disposer d’un justificatif d’identité et de logement.

Les individus suivant une formation professionnelle, en arrêt-maladie, en congé de maternité ou en préavis ne peuvent pas y prétendre. Quant aux étrangers, il est requis de détenir des papiers en règle. En outre, toutes les autres conditions restent les mêmes que pour les Français.

Quelles sont les conditions de souscription au Pôle emploi ? 

Afin de bénéficier des services de Pôle emploi, il est obligatoire de :

  • Être acteur dans le marché du travail ;
  • Rechercher un emploi ;
  • Être en règle vis-à-vis des dossiers civils.

De plus, il faudra mettre à jour mensuellement ces conditions. Aussi, le conseiller personnel peut demander des entrevues auxquelles l’inscrit doit assister pour conserver son droit.

La direction de la Sécurité sociale, dans sa circulaire n° 82-10 du 22 mars 1982, atteste que :

La recherche d’un emploi est plus qu’une condition, elle en est la raison. Ni la possibilité d’obtenir l’indemnisation du chômage ni la recherche d’avantages sociaux ne sauraient lui être légitimement substituées.

Quels sont les droits au chômage d’un indépendant souscrit au portage salarial ?

En portage salarial, le salarié porté peut continuer à percevoir ses allocations de chômage. Pour ce faire, il faut au moins enregistrer 88 jours travaillés durant les 28 derniers mois. Cette durée est de 36 mois pour les plus de 53 ans.

Le paiement régulier des cotisations est également requis. Lors de l’inscription auprès de Pôle emploi, l’intéressé a l’obligation de présenter une attestation employeur. En plus, le salarié porté peut cumuler sa rémunération avec l’Aide au retour à l’emploi.

Quand peut-on s’inscrire au Pôle emploi ?

La souscription auprès de Pôle emploi peut se réaliser dès le lendemain de la perte d’emploi. Afin d’y parvenir, il suffit de se mettre à la recherche d’un travail. De ce fait, certaines situations de salarié ne peuvent pas y accéder, à savoir :

  • Ceux en contrat de sécurisation professionnelle ;
  • Les personnes qui sont en préavis payé ;
  • Les salariés qui sont partis en congé de maternitéou en arrêt-maladie ;
  • Les employésqui suivent un stage en entreprise.

Les causes du chômage ne sont pas prises en compte lors de l’inscription au Pôle emploi. Que ce soit suite à une rupture conventionnelle, une démission, une fin de contrat, un licenciement, Pôle emploi reste accessible.

L’inscription peut être faite à tout moment. Toutefois, un délai de 12 mois à partir de la situation de chômage est à respecter. Au-delà d’un an, il n’est plus possible de prétendre aux prestations de Pôle emploi.

Il est alors conseillé de s’y inscrire le plus tôt possible. Pour ceux qui sont éligibles aux indemnités, le calcul de ces dernières s’effectue à partir de la souscription. Les étapes pour la perception des allocations ne peuvent alors commencer qu’après cette dernière. Dans le cas où le demandeur d’emploi tarde à s’affilier, ses droits aussi seront repoussés.

Quelles sont les étapes d’inscription au Pôle emploi ?

Quelques phases sont à suivre pour une inscription au Pôle emploi.

Première inscription au Pôle emploi en ligne 

Pour la souscription au Pôle emploi, il est nécessaire d’avoir une adresse e-mail. Aussi, il faut renouveler son inscription afin de préserver ses droits. Toute modification liée à la situation professionnelle doit être renseignée sur la plateforme de Pôle emploi.

Les personnes qui ont travaillé les 6 derniers mois sont tenues de présenter leur dernière attestation Pôle emploi. Celle-ci permettra à l’organisme de déterminer l’allocation correspondante.

Dans le cas où la dernière mise à jour sur le site a eu lieu en moins de 6 mois, la démarche est simplifiée. Il faudra juste se connecter avec son identifiant et remplir le questionnaire en ligne.

Pour l’ouverture de son espace personnel, quelques informations sont demandées. Aussi, il importe de préparer certains documents administratifs en complément de dossier, à savoir :

  • Le CV ;
  • Tout justificatif dela situation professionnelle ;
  • Le relevé d’identité bancaire ;
  • Un justificatif de handicap pour les concernés ;
  • La pièce d’identité ;
  • La carte vitale.

Réinscription au Pôle emploi 

La réinscription au Pôle emploi s’avère simple surtout pour ceux qui se sont inscrits sur la plateforme les 6 derniers mois. En effet, il n’est pas nécessaire de fournir à nouveau les pièces justificatives. Une reconnexion sur l’espace utilisateur suffit pour actualiser les informations en remplissant quelques formulaires. Aucun entretien n’est sollicité, car la validation aboutit de manière automatique. Toutefois, la mise à jour de la situation professionnelle est requise tous les mois.

En outre, si le demandeur d’emploi a travaillé durant cette période, il doit présenter l’attestation venant de son dernier employeur. Celle-ci présentera alors la date d’ouverture à l’indemnité de chômage.

Quelles seront les pièces justificatives demandées pour une demande d’allocations ?

Pour bénéficier des indemnités de chômage, il faut présenter une pièce d’identité valide, un curriculum vitae. Une copie de la carte de sécurité sociale est également nécessaire.

Aussi, fournir un relevé d’identité bancaire et une adresse e-mail est requis. Le demandeur doit également apporter des attestations destinées à Pôle emploi, venant des anciennes entreprises.

 

 

    Noter cette page