Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Compétitivité : l'entreprise ne favorise pas assez l'innovation participative de ses salariés Qu'en est-il avec les salariés en portage salarial ?

A l'heure où la compétitivité est au cœur des débats sur la croissance, seuls 19 % des actifs considèrent que les entreprises s’appuient suffisamment sur leur capacité à innover pour favoriser leur compétitivité.

C'est l'un des constats qui ressort d'une étude de l'association promotrice de l'innovation participative Innov'Acteurs et de la société Capitalcom, menée au cours du mois de novembre 2012.

Par la vision extérieure à l’entreprise qu’ils apportent, par leurs expériences souvent multiples et par leur autonomie professionnelle, les actifs recourant au Portage Salarial semblent parfaitement à même de contribuer effectivement à l’innovation au service de l’accroissement de la compétitivité des entreprises dans lesquelles ils sont en missions.

Pour 65% des personnes interrogées par les deux commanditaires de cette étude, l'entreprise ne solliciterait pas suffisamment voire pas du tout leur créativité, alors que 76 % souhaiteraient pourtant être davantage incités à innover au quotidien. Et, alors que deux tiers des sociétés du CAC40 auraient mis en place une démarche d'innovation participative, 52 % des interrogés estimeraient que l'innovation des salariés est perçue par les managers comme une démarche intéressante mais souvent minimisée.

En termes d'incitation, ils sont 74 % à estimer que la politique de ressources humaines peut contribuer au développement de l’innovation participative. Avec 40% des suffrages, c'est la reconnaissance du travail de chaque collaborateur qui figure au premier rang des facteurs incitatifs, suivi d’un management ouvert à la nouveauté et au dialogue (20%) et d'une politique de rémunération satisfaisante (16%).

L’étude note un autre décalage entre l'entreprise et les salariés : tandis que ces derniers souhaiteraient davantage contribuer à l’amélioration de leurs conditions de travail (36%), ils ont le sentiment que les entreprises les incitent à être créatifs essentiellement dans l’amélioration des processus en interne et dans le développement de nouveaux produits et services.

Enfin, pour 59 % des salariés interrogés, l'utilisation de solutions comme les réseaux sociaux d'entreprise contribuent à développer l’innovation participative. D'abord en permettant un plus grand partage de compétences en interne (34%), et en deuxième lieu en permettant de faire remonter les idées au management directement (23%). A noter que ce dernier critère reçoit l'assentiment de 67 % des actifs.

Les consultants en portage salarial grâce à la plateforme collaborative d’échange, ont  des possibilités participatives  de partages de bonnes pratiques qui favorisent l’innovation et d’avoir accès à des annonces de missions.

JF Leven

Laisser un commentaire