Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Territoires ruraux : constats et perspectives pour les jeunes

Le 11 janvier dernier, le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a rendu son avis (1) sur « La place des jeunes dans les territoires ruraux », lequel a été adopté à l'unanimité par les votants.

Saisit en 2016 par le Premier Ministre Manuel Valls, qui souhaitait que le CESE « puisse apporter son expertise dans la compréhension des besoins et aspirations de cette jeunesse rurale », ce dernier a dressé et rappelé les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes dans les territoires ruraux et a fait plusieurs préconisations afin d'y remédier.

Urbains et ruraux : état des lieux de la situation des jeunes

Plusieurs éléments ressortent du document de synthèse publié par le CESE sur son site.

D'une part, en matière de formation, il ressort que 50 % des jeunes ruraux de 18 à 24 ans choisissent de se professionnaliser après la fin du collège. Par ailleurs, seulement 7,3 % des jeunes ruraux possèdent un diplôme universitaire de 2eme et 3eme cycle, alors que les jeunes urbains sont 15,4 %.

D'autre part, selon le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC), 59 % des jeunes ruraux de 18 à 24 ans ont déjà un emploi, alors que c'est le cas pour 49 % des jeunes urbains. Cependant, s'agissant du taux de chômage des jeunes, celui-ci est relativement élevé pour les deux catégories puisqu'il est de 25,1% pour les jeunes des zones rurales et de 27,1 % pour les jeunes urbains.

Enfin, 32 % des jeunes ruraux n'ont pas pu assister à entretien d'embauche, faute de moyens pour s'y rendre. Dans un avis adopté le 27 septembre 2012 sur « l'emploi des jeunes » (2), le CESE relevait déjà que la mobilité était un obstacle, notamment pour l'accès à l'emploi.

Les recommandations pour redonner une véritable place aux jeunes dans les territoires ruraux

Pour tenter de mettre fin à ces inégalités, le CESE recommande notamment de :

  • « Rendre obligatoire une compétence jeunesse territorialisée » ;
  • « Mettre en place des campus ruraux de projets » ;
  • « Mettre en place un pacte jeunes ruraux au niveau national décliné par territoire via les contrats de ruralité ».

1- L'avis du Conseil Economique, Social et Environnemental : http://www.lecese.fr/content/le-cese-rendu-son-avis-sur-la-place-des-jeunes-dans-les-territoires-ruraux-0

2- L'avis du CESE sur l'emploi des jeunes : http://www.lecese.fr/travaux-publies/lemploi-des-jeunes-0

Laisser un commentaire