Le Portage Salarial

numéro non surtaxé

Nous contacter par téléphone

*numéro non surtaxé

Imprimer l'article

L’impact des nouvelles technologies sur les ressources humaines

Les nouvelles technologies ont un impact conséquent sur notre quotidien. Le grand public connaît déjà les robots conversationnels ou chatbots. Ces agents conversationnels sont dotés d’une intelligence artificielle. Ces nouvelles technologies accompagnent très largement nos usages quotidiens, si bien que même l’entreprise ne peut plus échapper à ce phénomène.

Les nouvelles technologies au service de l’entreprise

Dans le milieu professionnel, les services de ressources humaines occupent une place primordiale. Au sein des entreprises, ils représentent l’interlocuteur premier entre les fonctions de direction et les salariés. Ainsi, lorsque l’on a besoin d’information concernant les jours de congés ou les vacances par exemple, le premier réflexe est de s’adresser à ce service.

Pourtant aujourd’hui, les nouvelles technologies permettent de substituer les personnes répondant à ces questions basiques. En effet, depuis peu, un nouvel interlocuteur peut nous donner instantanément la réponse à la question posée : un chatbot. Cet outil est en réalité un robot logiciel qui a la capacité de dialoguer avec un individu. Déjà connu du secteur de la relation client, les voilà qui arrivent dans les entreprises. Leur rôle consiste en la réponse à de nombreuses questions relatives au droit du travail ou à d’autres points spécifiques à la société. Des structures comme PSA ou Groupama ont déjà adopté des bots.

Impact des nouvelles technologies, un risque de déshumanisation?

Cyril Texier, président de la société Do you Dream up, estime que la généralisation des chatbots ne comporterait pas un risque de déshumanisation. Selon lui, « paradoxalement, les bots rendront la fonction RH plus humaine. Ils libéreront du temps pour discuter plus en profondeur de plans de formation ou encore d'objectifs de carrière ». L’automatisation de certaines tâches représente sans aucun doute un moyen efficace permettant à l’humain de se concentrer sur les missions plus délicates.

Pourtant, l’enthousiasme suscité par ces nouvelles technologies entraîne une certaine appréhension. Il est en effet commun de lire que les nouvelles technologies pourraient remplacer l’humain, voire même le surpasser dans presque tous les domaines. Pour éviter ce phénomène, il faudrait réussir à rendre complémentaire les algorithmes et tout ce qui fait la nature profonde de l’être humain. Corinne Fromentin, Directrice des Opérations chez Right Management, estime que « la technologie n’est rien sans ceux qui la conçoivent, l’utilisent et lui donnent du sens ». La question sera alors de savoir comment faire de l’homme et de la machine, des partenaires.

Les nouvelles technologies pour gagner du temps

Les ressources humaines sont également sujettes à une évolution dans les tâches de back office. Certains robots qui ne sont pas en interaction avec les utilisateurs, sont aussi dotés d’intelligence artificielle. Ici, le but est d’automatiser les tâches purement opérationnelles et routinières, afin optimiser le temps des gestionnaires RH.   

En conséquence, la fonction RH, aidée par les robots intelligents, est aujourd’hui en capacité de se libérer de certaines tâches administratives chronophages, décuplant ainsi sa performance. Dès lors, elle peut valablement se concentrer sur les éléments humains de sa mission et l’accompagnement des défis plus complexes.

Laisser un commentaire